Igor Troubetzkoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le prince Igor Nikolaïevitch Troubetzkoy, né le 23 août 1912 à Paris et mort le 20 décembre 2008 à Paris, est un sportif complet à la fois cycliste, skieur et pilote automobile. Il s'est fait connaître en étant le quatrième mari de la riche héritière Barbara Hutton mais aussi en étant un des premiers pilotes à piloter une Ferrari en compétition automobile.

Biographie[modifier | modifier le code]

Igor Troubetzkoy est d'origine russe et appartient à la famille Troubetzkoy, mais obtient la nationalité française par sa naissance à Paris.

Bon cycliste amateur, il ne remporte pas de course notoire mais prouve ses capacités sportives. Plus tard, il s'intéresse au sport automobile et c'est après son mariage avec Barbara Hutton en 1947 qu'il devient un pilote sur une Simca-Gordini T11. L'année suivante, il forme sa propre écurie, Gruppo inter et achète trois Ferrari 166. Il remporte la première à laquelle il s'engage en 1948, la Targa Florio sur une Ferrari 166. Après une quatrième place au Grand Prix automobile du Roussillon avec une Simca-Gordini T11, il s'engage au Grand Prix automobile de Monaco sur une Ferrari 166 ce qui sera le premier Grand Prix d'une Ferrari. Il abandonnera à la suite d'un accident.

Une autre victoire marquera l'année 1948 au Circuit des Remparts à Angoulême sur une Simca-Gordini T15 mais le Pince Igor décide d'arrêter la compétition automobile à l'issue de la saison. Cette décision est liée à la fois à une forte sortie de piste sur le circuit des Planques à Albi, à une vie conjugale difficile et à une embrouille avec Enzo Ferrari. Ce contentieux a eu lieu lors des Mille Miglia, Tazio Nuvolari qui se savait mourant souhaitait faire une dernière fois cette course qu'il avait gagné. Enzo Ferrari décida de lui mettre à disposition la seule voiture disponible à l'usine, une des 166 du Prince Igor, sans pour autant lui en parler[1],[2].

Igor Troubetzkoy divorce en 1951 mais aura transmis à son beau-fils, Lance Reventlow, la passion du sport automobile puisqu'il fonde l'écurie Scarab en 1960 pour courir en Formule 1. La suite de sa vie sera consacrée à son activité de collectionneur de peintures en créant une galerie qui se spécialise dans la réplique à l'identique haut de gamme[3] et se remaria à Christiane Murat en 1976.

Il faut aussi noter que son frère, Youcca Troubetzkoy, était un acteur de cinéma entre 1920 et 1940[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Cyclisme :
    • Vainqueurs des Boucles de Sospel en 1933[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]