Ignazio Persico

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Persico.
Ignazio Camillo Guglielmo Maria Pietro Persico
Biographie
Naissance 30 janvier 1823
à Naples
Ordination sacerdotale 24 janvier 1846
Décès 7 décembre 1895
à Rome
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
16 janvier 1893
par Léon XIII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Pietro in Vinculo
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 4 juin 1854
Fonctions épiscopales Évêque titulaire de Gratianopolis et de Bolina
Vicaire apostolique d'Âgrâ
Évêque de Savannah
Évêque d'Aquino, Sora e Pontecorvo
Archevêque titulaire de Damietta
Préfet de la Congrégation des indulgences et reliques
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Ignazio Camillo Guglielmo Maria Pietro Persico (en latin: Ignatius Camillus Persico), né le 30 janvier 1823 à Naples et mort le 7 décembre 1895 à Rome, est un cardinal italien du fin du XIXe siècle. Il est membre de l'ordre des franciscains, au sein de la famille des Capucins.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est nommé évêque titulaire in partibus de Gratianopolis en 1854 et envoyé comme vicaire apostolique d'Âgrâ, qui va du territoire immense du Tibet jusqu'à l'Afghanistan et comprend le Pendjab et le Cachemire. Il démissionne pour des raisons de santé.

Persico participe au concile de Vatican I en 1869-1870. Il est nommé évêque de Savannah aux États-Unis, mais démissionne en 1870 pour des raisons de santé. Il arrive à Québec au Canada en 1873, ostensiblement pour se refaire une santé, mais probablement aussi pour renseigner la Curie romaine sur la situation de l'Église catholique au Québec, déchirée par les querelles[1]. En décembre de cette année-là, il est nommé curé de Saint-Colomb de Sillery, près de Québec, où il demeure jusqu'en octobre 1876, date à laquelle il est rappelé à Rome.

Mgr Persico est envoyé en mission spéciale à Malabar en 1877 pour résoudre le schisme syro-chaldéen. Nommé évêque d'Aquino, Sora e Pontecorvo en 1878, il résigne en 1887. Il est nommé archevêque titulaire de Damiette la même année. Il exerce des fonctions au sein de la Curie romaine, notamment auprès de la "Congrégation pour la Propagande de la Foi".

Le pape Léon XIII le crée cardinal au consistoire du 16 janvier 1893. Le cardinal Persico est préfet de la "Congrégation des indulgences et reliques".

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gabriel-Marie Dumas, « Le cardinal Ignace Persico, capucin, curé de Sillery et sa mission secrète au Canada », Rapport - Société canadienne d'histoire de l'Église catholique, vol. 32,‎ 1965, p. 11-19 (lire en ligne).