Ignazio Hugford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tobie visitant son père
Madonna miracolosa dell'Impruneta, restaurée par de grands repeints d'Ignazio Hugford

Ignazio Hugford ou Ignatius Heckford (Pise, 1703 - Florence, 1778), est un peintre italien néoclassique qui fut actif en Toscane, principalement à Florence.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un horloger anglais introduit à la cour des Médicis, Ignazio Hugford fut l'élève dès ses 8 ans d'Anton Domenico Gabbiani auprès duquel il s'imprégna des styles de l'école de Cortone et du baroque.

Hugford rejoignit l'Académie du dessin de Florence et publia une biographie de son maître (la Vita di Anton Domenico Gabbiani, édité également sous le titre I Cento Pensieri di Anton Domenico Gabbiani pittore fiorentino, Moückiana, Firenze, 1762).

Également restaurateur d'art (repeints de la « Vierge miraculeuse d'Impruneta », la Signora delle acque, 1758), il fut aussi collectionneur et marchand d'art.

Francesco Bartolozzi, Giuseppe Maria Terreni, Lamberto Gori, Giovanni Battista Cipriani et Sante Pacini furent ses élèves.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 12 toiles du réfectoire de l'abbaye de Vallombreuse (où son frère Enrico était moine).
  • Contessa Matilde che dona i suoi beni alla Chiesa, 260 cm × 247 cm, église San Bartolomeo in Pantano, Pistoia.
  • San Pietro Igneo attraversa il fuoco et Sant'Atto riceve le reliquie di Sant'Jacopo, église San Bartolomeo in Pantano, Pistoia.
  • Les Saints Charles Borromée, Philippe Neri et Antoine Abate devant un crucifix (1776). Pieve di S. Andrea a Doccia.
  • Tobie visitant son père, église Santa Felicita, Florence
  • Il Transito di San Giuseppe avec Francesco Conti.
  • Ciclo di San Francesco di Paola, six tableaux, Chiesa di San Francesco di Paola (Florence) avec Antonio Pillori et Dionisio Predellini.
  • Il Miracolo della trota rediviva,

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marco Chiarini, Inediti de Settecento fiorentino: Anton Domenico Gabbiani, Ignazio Hugford, Gian Domenico Ferretti, in Scritti in onore di Ugo Procacci, Electa, Milano 1977, pp. 586-591
  • John Fleming, The Hugfords of Florence, II, Connnoisseur, CXXXVI, 1955, pp. 197-206.
  • Michael Wynne, Ignazio Hugford, drawings in the Uffizi, in Festschrift to Erik Fischer: European Drawings from Six Centuries, Copenhagen, Royal Museum of Fine Arts, 1990, pp. 109-118.
  • Fabia Borroni Salvadori, Ignazio Enrico Hugford: collezionista con la vocazione del mercante, Annali della Scuola Normale Superiore di Pisa, Classe di Lettere e Filosofia, XIII, 1983, 4, pp. 1025-1056.
  • Giovanna Perini, Dresden And the Italian art market in the eighteenth century: Ignazio Hugford and Giovanni Ludovic Bianconi, Documents for the history of collecting, 16, The Burlington Magazine, 1993, vol. 135, no. 1085, pp. 550-559.

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :