Ignace d'Azevedo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le bienheureux Ignace d'Azevedo

Ignace d'Azevedo (ou Inácio de Azevedo), né en 1526 à Porto et mort en mer le 15 juillet 1570 au large des îles Canaries (près de La Palma) était un prêtre jésuite missionnaire portugais.

Azevedo et 39 compagnons de voyage, tous missionnaires jésuites, furent assassinés près des îles Canaries, par des corsaires huguenots, alors qu'ils étaient en voyage vers le Brésil. En 1854 ils furent béatifiés ensemble par le pape Pie IX. Le groupe est connu sous le nom de Quarante martyrs du Brésil.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ignace d'Azevedo naquit vers 1527 à Porto dans le Nord du Portugal. Son père était un noble, Manuel de Azevedo, commandeur de São João d'Alpendurada, son frère cadet, Jerónimo d'Azevedo, devint plus tard vice-roi de l'Inde.

Le 28 novembre 1548 Ignace entra an noviciat des jésuites, à Coimbra. Ordonné prêtre en février 1553 (à Braga) il fonda le Collège Saint-Antoine à Lisbonne et le Collège Saint-Paul à Braga duquel il fut recteur. Dès 1558 il était vice-provincial du Portugal.

En 1566, il fut envoyé au Brésil par le Supérieur général François Borgia avec le titre de visiteur. Il y fonda l'année suivante un collège à Rio de Janeiro. Il voyagea ensuite pendant deux ans dans la colonie portugaise, visitant de nombreux collèges jésuites et des missions, avant de revenir en Europe en 1569 pour y présenter ses rapports. Arrivé en Europe, il fut nommé Provincial du Brésil et reçut la charge de recruter d'autres missionnaires. Il convainquit quelque soixante-dix jésuites, dont la plupart étaient encore étudiants ou novices, de l'accompagner au Brésil.

Mort martyr[modifier | modifier le code]

Le 5 juin 1570, lors du voyage de retour au Brésil le navire d'Ignace d'Azevedo et ses 39 compagnons est capturé au large des Canaries par des corsaires huguenots. Tous les missionnaires sont mis à mort. Ils sont béatifiés en 1854 par Pie IX.

Article détaillé : Quarante martyrs du Brésil.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]