Ignác Kolisch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ignác Kolisch

Le baron Ignaz von Kolisch ou Kolisch Ignác báró (né le à Bratislava, mort le à Vienne) est un homme d'affaires, un journaliste et un maître du jeu d'échecs d'origine juive hongroise. Il remporta le tournoi international d'échecs de Paris en 1867 devant Szymon Winawer et Wilhelm Steinitz.

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Kolisch est né dans une famille juive de Bratislava (Pozsony, Pressburg), Empire d'Autriche. Il connait du succès à la fois dans les affaires et au jeu d'échecs. Dans sa jeunesse, il est le secrétaire particulier du prince russe Ourousov. Plus tard, il déménage à Vienne et rencontre Albert Salomon von Rothschild en 1868. Il fait fortune comme banquier et devint un mécène du jeu d'échecs, organisant et soutenant financièrement de nombreux tournois dans les années 1870 et 1880. Il fonde la Wiener Börse-Syndikatskasse en 1869, et, en 1873, établit une succursale à Paris. Grâce à sa gestion prudente, il acquiert une fortune considérable. En 1881, est fait baron de l'Empire d'Autriche.

Comme joueur d'échecs, Kolisch est rapidement connu pour son style brillant et agressif, mais il ne participait pas souvent aux tournois. En 1860, il remporte le premier prix au tournoi international de Cambridge en Angleterre. En 1861, il perd un match contre Adolf Anderssen, le plus fort joueur du moment, d'une seule partie seulement. La même année, il fait match nul contre Louis Paulsen et en 1867 au tournoi de Paris, il remporte la victoire devant Szymon Winawer, Wilhelm Steinitz et Gustav Neumann avec 20 points sur 24 (vingt victoires, deux nulles qui ne comptaient pas et deux défaites).

Kolisch est le fondateur et le rédacteur-en-chef du Wiener Allgemeine Zeitung, auquel il contribue sous le pseudonyme de Ideka (formé à partir des initiales de son nom).

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]