Igloulik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Igloolik)
Aller à : navigation, rechercher
Igloulik
Image illustrative de l'article Igloulik
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Territoire Flag of Nunavut.svg Nunavut
Démographie
Population 1 538 hab. (2006)
Géographie
Coordonnées 69° 22′ 34″ N 81° 47′ 58″ O / 69.376202, -81.79939369° 22′ 34″ Nord 81° 47′ 58″ Ouest / 69.376202, -81.799393  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Igloulik

Géolocalisation sur la carte : Nunavut

Voir la carte administrative du Nunavut
City locator 14.svg
Igloulik

Géolocalisation sur la carte : Nunavut

Voir la carte topographique du Nunavut
City locator 14.svg
Igloulik
Inuksuit érigés à Igloulik en 2000 pour commémorer le nouveau millénaire

Igloulik (parfois orthographié Igloolik sous l'influence de l'anglais; de l'inuktitut ᐃᒡᓗᓕᒃ, c'est-à-dire Iglulik), dont le nom se prononce [iɡlulik] en français et [iɣlulik] en inuktitut, est une petite communauté inuite du Nunavut, territoire nordique du Canada. Le village est situé sur une petite île du bassin Foxe. Cette île étant très proche de la péninsule de Melville, on dit souvent que ce village est sur ladite péninsule ou encore - à un moindre degré - sur l'île de Baffin qui est assez proche. Le nom « Igloulik » vient de l'expression inuktitute qui veut dire « Il y a des iglous ici ». Les habitants d'Igloulik sont appelés Iglulingmiut (le suffixe -miut signifie « gens de »), dénomination quelquefois francisée en Igloulingmiuts.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les informations relatives aux premiers habitants nous sont révélées par les nombreux sites archéologiques. Certains d'entre eux révèlent une présence humaine aussi ancienne que 4 000 ans. Les premiers contacts documentés avec les Européens remontent au passage de la marine royale, plus précisément les navires HMS Fury (1914) et HMS Hecla, arrivés là sous le commandement du capitaine William Edward Parry qui passa l'hiver à Igloulik en 1822.

L'île fut ensuite visitée par l'explorateur américain Charles Francis Hall en 1867 et 1868 qui cherchait des survivants de l'expédition John Franklin. En 1913, le Canadien français et explorateur Alfred Tremblay entreprenait une expédition à pied avec des Inuits jusqu'à Igloulik. En 1921, un membre de la cinquième expédition de Knud Rasmussen visita l'île.

Le premier établissement permanent d'hommes du Sud (années 1930) est dû à une mission de l'Église catholique romaine. Vers la fin de la même décennie, la Compagnie de la Baie d'Hudson installa un poste sur l'île.

Parmi les non-indigènes, il y eut ensuite l'installation d'un poste de la Gendarmerie Royale du Canada, d'écoles et d'établissements de services médicaux alors que se constituait l'agglomération.

En anthropologie, les Inuit d'Igloulik ne sont pas seulement les Igloulingmiuts, mais aussi les habitants du nord de l'Île de Baffin, de l'île Southampton ou de la péninsule Melville.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques 2001
Population 1 286 (+9,5 % depuis 1996)
Surface 102,87 km²
Densité 12,5 hab./km²
Âge moyen 18,7 (hommes: 18,7, femmes: 18,8) ans
Habitations 324
Revenu annuel moyen par famille 35 904 $

Localisation géographique : 69° 22′ 34″ N 81° 47′ 58″ O / 69.3762, -81.7995

Année Population
1822 146
1963 485
1967 680
1972 867
1996 1174
2001 1286
2006 1538[1]

Ces valeurs, tirées des statistiques gouvernementales canadiennes, incluent parfois les Igloulingmiuts résidant à Hall Beach, hameau situé sur la péninsule de Melville (à proximité). Aucune donnée n'est disponible pour les 4 000 ans précédant l'arrivée des Blancs.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Nunavut francophone