Ieronim Ouborevitch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ieronim Ouborevitch

Ieronim Petrovitch Ouborevitch (en russe : Иероним Петрович Уборевич ; en lithuanien : Jeronimas Uborevičius) (né le 14 janvier 1896 et décédé le 12 juin 1937) était un commandant militaire de l'Armée rouge au cours de la guerre civile.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ieronim Ouborevitch s'éleva jusqu'au grade de commandant de l'armée, première classe, soit l'équivalent de général lorsque les grades de l'armée tsaristes furent réintroduits.

Il commandait les forces de l'Armée rouge qui prit Vladivostok le 25 octobre 1922.

Ouborevitch fut victime des purges de Staline dans l'Armée rouge à la fin des années 1930. Il fut jugé et exécuté dans l'affaire d'une prétendue Organisation militaire trotskyste anti-soviétique.

Il fut réhabilité à titre posthume en 1957.

Source[modifier | modifier le code]