Ide de Lorraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ide de Lorraine, ou Ide de Boulogne, née vers 1160, morte en 1216, fut comtesse de Boulogne de 1173 à 1216. Elle était fille de Mathieu d'Alsace, comte de Boulogne, et de Marie de Blois, comtesse de Boulogne.

Son père avait enlevé sa mère d'un couvent à Ramsey, mais l'église s'était opposée au mariage qui finit par être annulé en 1170, et Mathieu continua à être comte de Boulogne, qu'il tenait pourtant de son ancienne femme. Malgré l'irrégularité du mariage, les deux filles furent légitimées et Ide put succéder à son père en 1173.

Sur le conseil de son oncle Philippe d'Alsace, comte de Flandre, elle épousa en 1181 Gérard de Gueldre, qui mourut la même année. Elle se remarie en 1183 à Bertold IV, duc de Zähringen, qui mourut au bout de trois ans.

Veuve pour le seconde fois, elle était amoureuse d'Arnould II de Guînes et négociait un mariage, quand elle fut enlevée en 1209 par Renaud (v. 1175 † 1227), comte de Dammartin, qui l'emmena en Lorraine. C'était un sort assez courant pour les héritières au Moyen Âge. La situation se compliqua quand Arnoud de Guines reçut un message d'Ide. Il accourut pour la délivrer, mais fut capturé à Verdun par des compagnons de Renaud. Il ne fut libéré que par l'entremise de l'archevêque de Reims Guillaume.

Renaud et Ide eurent une fille :


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dom Paul Grammont, Ide de Lorraine, Saint-Benoit du Sault : éditions Bénédictines, 1978.

Source[modifier | modifier le code]