Ida Rosenthal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ida Rosenthal, née Ida Kaganovitch le 9 janvier 1886 à Minsk en Biélorussie et décédée le 29 mars 1973 (à 87 ans), était une styliste russe d'origine américaine et femme d'affaires qui est souvent mentionné comme l'inventeur de la brassière. À l'âge de 18 ans, elle a émigré aux États-Unis, à la suite de ses fiancailles avec Rosenthal William, ils se sont mariés en 1907.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1921, avec Enid Bisset, ils ouvrent une boutique de vêtements, qui un an plus tard est enregistré sous le nom de Maidenform. En 1925, la première usine Maidenform est ouverte à Bayonne dans le New Jersey pour se concentrer uniquement sur ​​leur produit les plus populaires, les soutiens-gorge[1]. En dépit de la Grande Dépression, le partenariat est très fructueux et leur notoriété croit à travers les États-Unis, l'Europe et l'Amérique latine.

Le soutien-gorge Maidenform est vu comme un accessoire qui améliore l'ajustement des robes, devenu si populaire chez les femmes qu'elles commencent à le vendre séparément. Leur produit est d'une grande innovation par rapport aux soutiens-gorge précédents, parce qu'ils utilisent un soutien qui épouse la forme des seins, plutôt que l'aplatissement pratiquaient à l'époque (connu sous le nom « Formule de garçon »).

Sous la direction de Ida et son mari, Maidenform fait de nombreuses autres avancées. C'est la première société à vendre des soutiens-gorge de maternité, et William invente une norme pour les tailles des bonnets. La marque était aussi connue pour ses publicités dans les journaux mettant en vedette des modèles en sous-vêtements et son slogan publicitaire : « J'ai rêvé ... dans un soutien-gorge Maidenform. »

Après la mort de William en 1958, Ida est devenu la présidente de la compagnie. Elle succomba en 1973 de la pneumonie, l'entreprise fut alors contrôlé par son fils le Dr Joseph Coleman. À la mort de Coleman en 1968, sa fille, Beatrice Rosenthal Coleman pris le contrôle de la société.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]