Ichirō Fujiyama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ichirō Fujiyama

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Ichirō Fujiyama au début des années 1930

Informations générales
Nom de naissance 増永 丈夫
Takeo Masunaga
Naissance 8 avril 1911
Tokyo (Japon)
Décès 21 août 1993
Activité principale Chanteur, chef d'orchestre, compositeur
Genre musical Kayokyoku
Années actives 1930 - 1993
Labels Victor Entertainment
Teichiku
Nippon Columbia
NHK

Ichirō Fujiyama (藤山一郎, Fujiyama Ichirō?), de son vrai nom Takeo Masunaga (増永 丈夫, Masunaga Takeo?), né le 8 avril 1911 dans l'ancien arrondissement de Nihonbashi à Tokyo et décédé le 21 août 1993, était un chanteur, compositeur et chef d'orchestre japonais. Interprète de nombreux titres à succès dans les années 1930 et 1940, tels que Tokyo Rhapsody (東京ラプソディ), Aoi-sanmyaku (青い山脈) ou encore Nagasaki no kane (長崎の鐘), il était particulièrement reconnu par ses contemporains pour le ton juste de sa voix[1]. Il interprétait, selon des critiques de son époque, du "chant avec un grand C" (楷書の歌, Kaisho no uta?)[2]. Enfin, il est le premier non-sportif à recevoir de son vivant le prix d'honneur de la nation.

Discographie[modifier | modifier le code]

Étiquette du disque de la chanson guerrière Kōa Kōshinkyoku, chantée par Fujiyama, Akiko Futaba et Hisao Ito
  • Camp Kouta (キャンプ小唄, Pettite chanson du camp?) : 1931
  • Sake wa Namida ka Tameiki ka (酒は涙か溜息か, Is Sake Tears or Sighs??) : 1931
  • Oka o Koe te (丘を越えて, Au-delà de la colline?) : 1931
  • Kage o Shitaite (影を慕いて, Longing for the Shadow?, Reprise de la chanson de Chiyako Sato) : 1932
  • Boku no Seishun (僕の青春, Mon adolescence?) : 1933
  • Moeru Gojinka (燃える御神火, Burning Hallowed Fire?) : 1933
  • Cheerio! : 1934
  • Aoi Tsuki (蒼い月, Blue Moon?, Reprise de Pale Moon) : 1934
  • Koi no Hanataba (恋の花束, Love Flower Bouquet?, Reprise de Je baise votre main, Madame) : 1935
  • Tokyo Rhapsodie (東京ラプソディー?) : 1936
  • Aikoku Kōsin Kyoku (愛国行進曲, La marche patriotique?) : 1937
  • Shanghai Yakyoku (上海夜曲, Musique de nuit de Shanghai?) : 1939
  • Natsukashi no Bolero (懐かしのボレロ, Good Old Bolero?) : 1939
  • Natsukashi no Utagoe (なつかしの歌声, Good Old Singing Voice?) : 1940
  • Kigen Nisenroppyakunen (紀元二千六百年?, The People's Grand Festival in 1940, Dieu bénisse le 2600e anniversaire de l'empereur Jinmu)
  • Sora no Yūshi (空の勇士, Guerrier dans le ciel?, Bataille de Halhin Gol) : 1940
  • Moyuru ōzora (燃ゆる大空, Grand ciel en feu?, Service aérien de l'armée impériale japonaise) : 1940
  • Kōa Kōsinkyoku (興亜行進曲, Marche de l'Asie prospère?) : 1940
  • Dase Ichioku no Sokojikara (出せ一億の底力, Montrer les forces potentielles de 100 millions de personnes?) : 1941
  • Umi no Shingun (海の進軍, Anabase dans la mer?) : 1941
  • Daitōa Kessen no Uta (大東亜決戦の歌, Chanson de la guerre de la grande Asie?) : 1942
  • Kessen no Ōzora e (決戦の大空へ, Vers le grand ciel pour la guerre décisive?) : 1943
  • Ginza Serenade (銀座セレナーデ?) : 1946
  • Yume Awaki Tokyo (夢淡き東京, Faint Dreaming, Tokyo?) : 1947
  • Asakusa no Uta (浅草の唄, Chanson d'Asakusa?) : 1947
  • Aoi Sanmyaku (青い山脈, Chaîne de montagnes bleues?) : 1949
  • Nagasaki no Kane (長崎の鐘, Les Cloches de Nagasaki?) : 1949
  • Yama no Kanata ni (山のかなたに, Au-dessus de la montagne?) : 1950
  • Nicholai no Kane (ニコライの鐘, Les cloches de Nicholai?, Cathédrale de la sainte résurrection) : 1951
  • Oka wa Hanazakari (丘は花ざかり, La colline est recouverte de fleurs?) : 1952
  • Radio Taisō no Uta (ラジオ体操の歌, Song for Radio Gymnastics?) : 1956 (compositeur)

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • Médaille spéciale du mérite de la Croix-Rouge japonaise (1952)
  • Prix NHK de la culture (1958)
  • Social Education Merit Award (1959)
  • Médaille d'honneur avec ruban vermeil (1973)
  • Prix spécial de l'industrie du disque japonaise (1974)
  • Ordre du Trésor sacré, troisième classe, Rayons d'or avec ruban sautoir(29 avril 1982)
  • Prix d'honneur de la nation. (28 mai 1992)
  • Quatrième rang dans l'ordre de préséance (21 août 1993; à titre posthume)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kiyomaro Kikuchi. 演歌、歌謡曲と西洋音楽, in "ゑれきてる「音楽の時代」特集2.日本の大衆音楽.", éditions Toshiba, 16 août 2011 Extraits
  2. Shigeru Saito. "この人この歌 昭和の流行歌100選・おもしろ秘話", éditions Kosaido Akatsuki, 1996. ((ISBN 4-331-50525-1))