Iceage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Iceage

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Iceage en concert à Toronto le 15 juin 2013

Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Danemark Danemark
Genre musical Punk rock, noise rock, art punk, post-punk
Instruments Guitare, basse, batterie, claviers
Années actives Depuis 2008
Labels Escho, Posh Isolation, Dais Records, Big Love, What's Your Rupture?, Tambourhinoceros, Matador Records
Site officiel www.iceagecopenhagen.blogspot.com
Composition du groupe
Membres Johan Surrballe Wieth, Dan Kjær Nielsen, Elias Bender Rønnenfelt, Jakob Tvilling Pless

Iceage est un groupe formé en 2008 à Copenhague au Danemark. Le groupe joue une musique évoluant entre le punk rock[1], le post-punk, la noise[2] et la no wave[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe émerge en 2008 de la scène DIY de Copenhague[4]. Le groupe est formé à l'origine d'un trio d'amis d'enfance[5] composé du guitariste Johan Surrballe Wieth, du batteur Dan Kjær Nielsen, et du chanteur, guitariste Elias Bender Rønnenfelt, ils sont rejoints plus tard par le bassiste Jakob Tvilling Pless[6]. Ils enregistrent leur premier album en quatre jours[7]. Celui-ci, intitulé New Brigade, sort en janvier 2011 au Danemark[8] sur le label Escho[9], puis aux États-Unis via le label What's Your Rupture?[10]. Il se distingue par son format resserré, il dure en effet 25 minutes et contient 12 pistes[11]. L'album est bien accueilli par la critique, Rob Sheffield du magazine américain Rolling Stone le classe parmi les dix meilleurs de l'année 2011[12]. Suite à cela le groupe effectue une tournée de près de deux mois aux États-Unis[13]. Quelque temps plus tard et bien qu'il s'en défende le groupe s'est retrouvé impliqué dans un polémique, certains les accusant de flirter avec l'imagerie d'extrême-droite[14],[15],[16]. En 2012 le groupe signe sur le label Matador Records. Il publie un deuxième album intitulé You're Nothing le 18 février 2013[17]. En juillet 2014, le groupe dévoile un nouveau titre intitulé The Lord's Favorite et annonce une tournée nord-américaine qui débute en octobre[18].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles et EP[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Maxime Delcourt, « Iceage, frontal et libre », sur Les Inrockuptibles,‎ 8 mars 2013 (consulté le 2 août 2013)
  2. (en)Owen Meyers, « Iceage Punk collective from Copenhagen talk their second album », sur Dazed & Confused,‎ mars 2013 (consulté le 2 août 2013)
  3. (en)Jon Dolan, « Album Review : New Brigade », sur Rolling Stone,‎ 29 juin 2011 (consulté le 2 août 2013)
  4. (en)Brandon Stosuy, « Iceage : You're Nothing Album Review », sur Pitchfork,‎ 18 février 2013 (consulté le 2 août 2013)
  5. (en)Mat Diehl, « Iceage Talk About Their Past and Future on Eve of 'You're Nothing' Release », sur Rolling Stone,‎ 18 février 2013 (consulté le 2 août 2013)
  6. (en)nate Chinen, « new Music. Albums by Portal and Iceage », sur The New York Times,‎ 18 février 2013 (consulté le 2 août 2013)
  7. (en)Paul LEster, « new band of the day Iceage (No 1,079) », sur The Guardian,‎ 8 août 2011 (consulté le 2 août 2013)
  8. (en)David Bevan, « Iceage : New Brigade Album Review », sur Pitchfork,‎ 29 juin 2011 (consulté le 2 août 2013)
  9. (en)osiah Hughes, « Iceage Announce North American Release Date for New Brigade », sur Exclaim!,‎ 2 mai 2011 (consulté le 2 août 2013)
  10. (en)Caryn Ganz, « Breaking Out: Iceage », sur Spin,‎ 14 août 2011 (consulté le 2 août 2013)
  11. Michaël Patin, « Iceage chronique de l'album New Brigade », 157, sur Magic,‎ novembre 2011 (consulté le 2 août 2013)
  12. (en)Rob Sheffield, « The 10 Best Albums of 2011 », sur Rolling Stone,‎ 21 décembre 2011 (consulté le 2 août 2013)
  13. (en)nate Chinen, « Iceage's Punk Sound and Fury at Mercury Lounge », sur The New York Times,‎ 25 août 2011 (consulté le 2 août 2013)
  14. (en)Ben Meyers, « Iceage and the rightwing accusations that won't go away », sur The Guardian,‎ 22 février 2013 (consulté le 2 août 2013)
  15. (en)John Calvert, « Growing young fast: Danish punks Iceage talk You’re Nothing and a music “completely stripped of politics” », sur Fact Magazine,‎ 7 mars 2013 (consulté le 2 août 2013)
  16. (en)Benjamin Shapiro, « Triumph of the Shrill The Music Media’s Pogrom Against Iceage’s Nazi Doodles », Volume 18 Numéro 10, sur Vice,‎ 2012 (consulté le 2 août 2013)
  17. (en)Kevin EG Perry, « NME album Reviews - Iceage - You're Nothing », sur NME,‎ 15 février 2013 (consulté le 2 août 2013)
  18. (en)Iceage Share Video for New Song The Lord's Favorite, Announce Tour, Jeremy Gordon, Pitchfork Media, 24 juillet 2014