Ibrahim Kachouch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ibrahim Kachouch est un opposant syrien auteur de plusieurs chansons satyriques contre Bachar el-Assad et le Parti Baas, lors de la révolte syrienne de 2011[1]. Il est assassiné le 3 juillet 2011[2], une vidéo montrant sa gorge tranchée et ses cordes vocales arrachées alimente encore le mouvement de contestation[3].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Syrie: à Hama, “les gens sont en colère, ils ne veulent pas abdiquer” », Libération,‎ 6 juillet 2011
  2. Ziad Majed, « En Syrie, c'est aussi l'humour qu'on assassine », Mediapart,‎ 3 juillet 2011 (lire en ligne)
  3. (en) Anthony Shadid, « Lyrical Message for Syrian Leader: "Come on Bashar, Leave" », New York Times,‎ 21 juillet 2011