Ibrahim Darghouthi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ibrahim Darghouthi ou Brahim Darghouthi (إبراهيم درغوثي), né le 21 décembre 1955 à El Mahassen dans le Jérid, est un écrivain tunisien, auteur de nouvelles et de romans.

Diplômé de l'École normale d'instituteurs de Tunis en 1975, il enseigne dans diverses écoles ; il est directeur d'une école primaire à Gafsa en 2013. Il est par ailleurs membre du comité directeur de l'Union des écrivains tunisiens et dirige sa branche de Gafsa.

Il figure à la 460e place d'un classement des 500 Arabes les plus influents selon Arabian Business (en)[1].

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • (ar) Les palmiers meurent debout, éd. Samed, Sfax, 1989
  • (ar) Le Pain amer, éd. Samed, Sfax, 1990
  • (ar) Un homme très respectable, éd. Sahar, Tunis, 1995
  • (ar) Un peu loin… au-delà du mirage, éd. Dar El Ithaf, Siliana, 2002 (Comar d'or 2003)
  • (ar) Un si simple jeu de hasard, éd. La Médina, Hammamet, 2004
  • (ar) Chroniques de la femme aux galoches d’or, éd. Maison tunisienne du livre, Tunis, 2012

Romans[modifier | modifier le code]

  • (ar) Les simples d'esprit retournent en exil, éd. Dar Haouar Lilnachir, Damas, 1994, rééd. Sahar, Tunis, 1999 puis Dar Al Bouraq, Monastir, 2011
  • (ar) La Fin du monde... maintenant, éd. Dar Haouar Lilnachir, Damas, 1994, rééd. Sahar, Tunis, 1999 puis Dar Al Bouraq, Monastir, 2011
  • (ar) Les Fenêtres de minuit, éd. Sahar, Tunis, 1996, rééd. Dar El Maaref, Sousse, 2008
  • (ar) Les Secrets du chef du protocole, éd. Samed, Sfax, 1998

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Les Tunisiens les plus influents au monde », Mag14, 26 juin 2012