Ibrahim Darghouthi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ibrahim Darghouthi
إبراهيم درغوثي

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait d'Ibrahim Darghouthi

Naissance (59 ans)
El Mahassen, Tunisie
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Arabe
Mouvement Nouvelle
Roman

Ibrahim Darghouthi ou Brahim Darghouthi (إبراهيم درغوثي), né le 21 décembre 1955 à El Mahassen dans le Jérid, est un écrivain tunisien, auteur de nouvelles et de romans.

Diplômé de l'École normale d'instituteurs de Tunis en 1975, il enseigne dans diverses écoles ; il est directeur d'une école primaire à Gafsa en 2013. Il est par ailleurs membre du comité directeur de l'Union des écrivains tunisiens et dirige sa branche de Gafsa.

Il figure à la 460e place d'un classement des 500 Arabes les plus influents selon Arabian Business (en)[1].

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • (ar) Les Palmiers meurent debout, éd. Samed, Sfax, 1989
  • (ar) Le Pain amer, éd. Samed, Sfax, 1990
  • (ar) Un Homme très respectable, éd. Sahar, Tunis, 1995
  • (ar) Un peu loin… au-delà du mirage, éd. Dar El Ithaf, Siliana, 2002 (Comar d'or 2003)
  • (ar) Un si simple jeu de hasard, éd. La Médina, Hammamet, 2004
  • (ar) Chroniques de la femme aux galoches d’or, éd. Maison tunisienne du livre, Tunis, 2012

Romans[modifier | modifier le code]

  • (ar) Les Simples d'esprit retournent en exil, éd. Dar Haouar Lilnachir, Damas, 1994, rééd. Sahar, Tunis, 1999 puis Dar Al Bouraq, Monastir, 2011
  • (ar) La Fin du monde... maintenant, éd. Dar Haouar Lilnachir, Damas, 1994, rééd. Sahar, Tunis, 1999 puis Dar Al Bouraq, Monastir, 2011
  • (ar) Les Fenêtres de minuit, éd. Sahar, Tunis, 1996, rééd. Dar El Maaref, Sousse, 2008
  • (ar) Les Secrets du chef du protocole, éd. Samed, Sfax, 1998

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Les Tunisiens les plus influents au monde », Mag14, 26 juin 2012