Ibn Muqla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ibn Muqlah)
Aller à : navigation, rechercher

Abu ' Ali Muhammad Ibn ' Ali Ibn Muqla Shirazi (persan : ابن مقلهٔ شیرازی), né en 886 à Bagdad, mort le à Bagdad, était un calligraphe islamique, un des plus grands de l'époque abbasside. On pense qu'il a inventé le script thuluth, le premier style cursif arabe, bien qu'aucun de ses travaux originaux demeure.

Pour ses disciples, il était considéré comme un prophète et un héros. Avec Ibn al-Bawwab et Yaqut al-Musta'simi, il est considéré comme le fondateur du style moderne.

Ibn Muqla fait une carrière dans l'administration : il est d'abord employé dans la province du Fars, puis il entre au service du vizir Ibn al-Furât puis en 927, du vizir 'Ali Ibn 'Isâ. Il devient lui-même vizir de 928 à 930, puis en 932 et en 934.

Ses démêlées avec le pouvoir sont célèbres, en particulier avec le calife Ar-Radi et le vizir Ibn Râ'iq, son concurrent. Dans ce contexte, il eut la main droite coupée (il fixa un calame à son poignet pour continuer à écrire) puis Ibn Râ'iq lui fit couper la langue[1].

Il est emprisonné en 936. Après quatre années de mauvais traitements, il meurt.

Son travail est célébré par de nombreux poètes et témoignages, comme celui d'Abdallah Ibn al Zariji qui écrit au Xe siècle : « Ibn Muqla est un prophète dans l'art calligraphique. Son don est comparable à l'inspiration des abeilles construisant des alvéoles »[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b L'Art calligraphique de l'islam, Abdelkébir Khatibi, Mohamed Sijelmassi, éd. Gallimard, août 2001.

La version initiale de cet article, en date du 14 octobre 2011 est inspirée de la version anglaise à cette même date et de l'entrée consacrée à l'objet de l'article dans Dictionnaire historique de l'islam, Dominique et Janine Bourdel, éd. Presses universitaires de France, 1996 (page 373).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Styles calligraphiques arabes