Ibérie (duché)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ibérie.
L'Empire byzantin en 1025.

Le duché d'Ibérie (en grec θέμα 'Ιβηρίας) est une unité administrative et militaire de l'Empire byzantin, souvent improprement qualifiée de « thème »[1].

Fondé dès 1001 ou en 1025/1027[1], il est le résultat des conquêtes de l'empereur Basile II sur les terres des Bagratides géorgiens (l'Ibérie) de 1000 à 1021 (Tao), et se voit agrandi avec l'annexion des différents royaumes bagratides arméniens (Ani, Kars...). Sa population est donc multiethnique, avec une majorité d'Arméniens, dont un nombre important de Chalcédoniens auxquels les Byzantins contemporains appliquent par extension l'ethnonyme « Ibères », la désignation gréco-romaine des Géorgiens[2].

Le duché disparaît en 1074 en raison des invasions seldjoukides.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-Claude Cheynet (dir.), Le monde byzantin, vol. II : L'Empire byzantin (641-1204), coll. « Nouvelle Clio — L'histoire et ses problèmes », Presses universitaires de France, Paris, 2006 (ISBN 978-2-13-052007-8), p. 423.
  2. (en) Stephen H. Rapp, Studies In Medieval Georgian Historiography: Early Texts And Eurasian Contexts, Peeters Bvba, 2003 (ISBN 90-429-1318-5), p. 414.