Ian H. Frazer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ian Frazer
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Frazer.

Ian H. Frazer (ou simplement Ian Frazer), né le 6 janvier 1953 à Glasgow est un médecin immunologiste australien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant d'émigrer à Melbourne (Australie) en 1980, il a reçu une formation de spécialiste de la médecine des reins et d'immunologue clinique à Édimbourg, en Écosse. Là, il a travaillé avec le professeur Ian Mackay, à l'Institut Walter et Eliza Hall de recherche médicale sur l'immunologie virale et l'auto-immunité[1].

Après avoir déménagé à Brisbane en 1985, il est devenu professeur à l'University of Queensland. Il dirige aujourd'hui le Centre de recherche sur l'immunologie et le cancer, qui est un institut de recherche de l'université[1].

Il est d'autre part l'auteur d'un article paru dans Medical Humanities en 2005[2], intitulé Jane Austen’s lifelong health problems and final illness[3], dans lequel il remet en cause l'hypothèse généralement acceptée depuis 1964 selon laquelle Jane Austen serait morte de la maladie d'Addison.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Professor Ian Frazer - Biography, sur acrf.com.au (consulté le 2 avril 2011)
  2. « Medical Humanities »
  3. Jane Austen’s lifelong health problems and final illness: New evidence points to a fatal Hodgkin’s disease and excludes the widely accepted Addison’s
  4. « Australien de l'année 2006 »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]