I Don't Like Mondays

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

I Don't Like Mondays

Single de The Boomtown Rats
extrait de l'album The Fine Art of Surfacing
Face B It's All the Rage
Sortie 21 juillet 1979
(Royaume-Uni)
Durée 3:37
Genre Pop
Auteur Bob Geldof
Compositeur Bob Geldof
Producteur Robert Lange
Label Enseign (Royaume-Uni)
Columbia (États-Unis)
Classement 1er (Royaume-Uni)
73e (États-Unis)

Singles de The Boomtown Rats

Pistes de The Fine Art of Surfacing

I Don't Like Mondays est une chanson des Boomtown Rats qui fut en tête des charts britanniques pendant quatre semaines en juillet 1979.

Bob Geldof, chanteur du groupe, écrivit la chanson après avoir appris une fusillade survenue à San Diego, en Californie : une jeune fille de seize ans, Brenda Ann Spencer, avait tiré sur des enfants qui jouaient dans la cour de l'école en face de chez elle, tuant deux adultes et blessant huit enfants et un policier. Spencer ne fit preuve d'aucun remords, et elle expliqua son geste en disant : « Je n'aime pas les lundis » (« I don't like Mondays »)[1]. La chanson fut jouée pour la première fois en public moins d'un mois plus tard, au Fox Theatre de San Diego[2].

Si la chanson connut un grand succès au Royaume-Uni, elle n'atteignit que la 73e place du Billboard Hot 100, en partie du fait de l'attitude hostile de Geldof envers les stations de radio américaines. Dans les années 1980, la chanson passa régulièrement les lundis matins sur les stations rock américaines, hormis à San Diego où la chanson ne fut pas diffusée pendant quelques années, eu égard à la sensibilité locale autour des événements. La chanson atteignit la première place des charts britanniques en juillet 1979. Elle a depuis été reprise par Tori Amos en 2001, sur l'album Strange Little Girls.

Lors d'un concert au Wembley Stadium en 1995, juste avant le dixième anniversaire du Live Aid (durant lequel les Boomtown Rats avaient interprété la chanson au cours de leur dernière apparition majeure), Bon Jovi a repris la chanson après avoir été rejoint sur scène par Bob Geldof. Cette reprise apparaît sur l'album de Bon Jovi One Wild Night Live 1985-2001, ainsi que sur l'édition 2 CD de These Days. Geldof lui-même a interprété cette chanson en impromptu le 2 juillet 2005, lors du Live 8, à Londres.

La chanson, telle que reprise par Tori Amos, est apparue dans le deuxième épisode de la quatrième saison de À la Maison-Blanche, et son introduction est jouée dans le quinzième épisode de la troisième saison de Dr House. Sa mélodie sert aussi de base à l'hymne du FC Copenhague.

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Barbara Mikkelson, « Urban Legends Reference Pages: Music (I Don't Like Mondays) », snopes.com,‎ 29 septembre 2005 (consulté le 28/11/2007)
  2. « Concerts for Boomtown Rats », Concert Vault (consulté le 28/11/2007)