International Standard Serial Number

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis ISSN)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec ISBN.
Code à barre ISSN

L'International Standard Serial Number (ISSN) est le numéro international qui permet d'identifier de manière unique une publication en série. Il concerne donc les journaux, les périodiques et les collections[1]. L'ISSN facilite la gestion informatique de ces publications (pour la gestion des abonnements, les citations de ces publications dans un texte, leur catalogage...), dans les bibliothèques et les services de documentation notamment. Les livres emploient quant à eux la numérotation ISBN.

En France, l'ISSN est attribué par le Centre national d'enregistrement des publications en série, rebaptisé "ISSN France".

L'ISSN est normalisé par le texte ISO 3297:2007 (ICS n° 01.140.20) et dépend du comité technique 46 (Information et documentation). Initialement publié en 1975, le texte officiel a été révisé en 1986, 1998 et 2007, et peut être commandé sur le site de l'ISO.

Présentation[modifier | modifier le code]

L'ISSN est constitué des caractères « ISSN » suivis de deux groupes de quatre chiffres, ces groupes étant séparés par un tiret. Le dernier chiffre, situé en 8e position sert de clé de contrôle ; il peut parfois prendre la valeur « X », qui représente le nombre 10.

Contrairement à l'ISBN, les chiffres de l'ISSN ne signifient rien en eux-mêmes. Ils sont attribués séquentiellement, indépendamment du pays d'origine, de la langue, etc. À chaque ISSN correspond un titre-clé ainsi qu'une période de publication, avec année de début et année de fin de publication. L'année de fin est conventionnellement fixée à « 9999 » lorsque la publication est toujours vivante (i.e. elle continue à paraître).

Le titre-clé est composé du nom de la publication et, éventuellement, d'un qualificatif, fréquemment le lieu de publication. Par exemple, l'ISSN « 0999-2138 » est associé au titre-clé «Ouest-France (Rennes)».

Règle de calcul de la clé de contrôle[modifier | modifier le code]

On attribue une pondération à chaque position (de 8 à 2 en allant en sens décroissant) et on fait la somme des produits ainsi obtenus. On conserve le reste de la division euclidienne de ce nombre par 11. Si ce reste est nul, la clé vaut 0. Sinon, on retranche ce reste à 11 : c'est la clé[2]. De la sorte, l'algorithme appliqué à l'ISSN complet (à 8 chiffres) donne toujours 0.

Exemple : Pour le numéro ISSN (à 7 chiffres) ISSN 0395-203 quelle est-la clé de contrôle ?
Exemple de calcul de clé
Code ISSN 0 3 9 5 2 0 3
Pondération 8 7 6 5 4 3 2
Produit 0 21 54 25 8 0 6
Soit au total 114 dont le reste de la division euclidienne par 11 est 4. La clé de contrôle est donc 11 - 4 = 7.
L'ISSN au complet est : ISSN 0395-2037 (Il s'agit de l'ISSN du quotidien Le Monde).

Remarque : 11 étant un nombre premier, une erreur portant sur un chiffre entraînera automatiquement une incohérence du code de contrôle.

Le Centre international de l'ISSN[modifier | modifier le code]

Le Réseau ISSN a été établi de façon formelle en 1975. Le Centre international de l'ISSN (CIEPS) a été officiellement créé à Paris en 1976, en vertu d’un accord signé entre l’UNESCO et la France, Etat hôte du Centre International[3].

Cet accord est repris dans une Loi et un Décret ayant rang de traité multilatéral, dont l’UNESCO est dépositaire.

Le CIEPS coordonne l’activité des pays membres, il est responsable du maintien et de l’édition du Registre International de l’ISSN. Il est également chargé d’attribuer des ISSN aux publications internationales, ainsi qu’aux publications éditées dans les pays ne disposant pas de Centre National ISSN.

Attribution[modifier | modifier le code]

En France, l'ISSN est attribué gratuitement par la Bibliothèque nationale de France à toute publication en série selon la définition ISO 3297, à savoir :

« Est une publication en série, toute publication, sur toute forme de support, qui paraît en fascicules ou volumes successifs, s'enchaînant en général numériquement ou chronologiquement, pendant une durée non limitée à l'avance. Cette définition exclut les travaux destinés à être publiés en un nombre fini de parties.
L'ISSN est applicable à l'ensemble des publications en série, qu'elles soient passées, présentes ou à paraître dans un avenir prévisible, quel que soit le support physique de la publication. Les publications en série comprennent les périodiques, journaux, publications annuelles (tels que rapports, annuaires, répertoires), revues, collections, mémoires, comptes rendus, actes, etc. des sociétés. »

— Définition ISO 3297.

Si la publication change de titre, un nouveau numéro lui est attribué. De même, si la publication est déclinée sur différents supports (publication électronique, publication en braille, etc.), il faut un numéro ISSN différent par support. Mais dans tous les cas, l'ISSN doit être visible à l'œil nu (voir par exemple les facsimilés des journaux stockés sur microfiches). L'ISSN peut être intégré dans le code-barres (norme EAN 13).

ISSN de liaison[modifier | modifier le code]

Révisée en septembre 2007, la norme ISO 3297 prévoit désormais l'attribution d'un ISSN de liaison, ou ISSN-L, à toute ressource continue. Répondant à un vrai besoin, l'ISSN-L permet d'identifier sans ambiguïté une ressource donnée indépendamment de son support. Par exemple, l'ISSN-L fera le lien entre la version imprimée d'un quotidien et sa version internet. L'ISSN-L est le numéro ISSN attribué à la plus ancienne version inscrite dans le registre de l'ISSN.

ISSN et DOI[modifier | modifier le code]

La norme révisée établit également la compatibilité entre l'ISSN et le DOI. Un DOI étant composé d'un préfixe désignant une organisation, et d'un suffixe créé par l'organisation déposante afin d'identifier un objet quelconque, l'ISSN est appelé à constituer ledit suffixe pour toute ressource relevant de son domaine d'application. L'utilisation d'un DOI avec un ISSN encapsulé permettra notamment d'établir des liens entre les manifestations d'une revue (imprimée, en ligne, cédérom, etc.) et toute information sur ces manifestations.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « ISSN », Bibliothèque nationale suisse (consulté le 1er février 2008)
  2. « Règle de calcul de la clé d'un code ISSN », Gomaro (consulté le 1er février 2008)
  3. http://www.issn.org/fr/le-centre-et-le-reseau/notre-mission/presentation-du-centre/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]