INXS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

INXS

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

INXS en concert en juin 2007

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Australie Australie
Genre musical New wave, post-punk, rock alternatif
Années actives 1977 - 2012
Labels Atco Records/Atlantic Records
Epic Records
Mercury Records
Site officiel http://www.inxs.com
Composition du groupe
Membres Garry Gary Beers (basse)
Tim Farriss (guitare)
Kirk Pengilly (guitare/saxophone)
Andrew Farriss (claviers/guitare)
Jon Farriss (batterie)
Ciaran Gribbin (chant)
Anciens membres Michael Hutchence (chant) (Décédé)
Jon Stevens (chant)
JD Fortune (chant)

INXS (prononcer in excess) était un groupe de rock australien formé en 1977 à Sydney.

Inscrit dans le mouvement new wave, il connut une grande popularité au cours des années 1980 et 1990 ; la période où le groupe rencontra le plus de succès s'étendant principalement sur dix ans, de 1982 à 1992.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Andrew Farriss et Michael Hutchence fréquentaient le même établissement, Davidson High School. Farriss invite Hutchence à rejoindre son groupe d'alors, Doctor Dolphin. Les autres membres du groupe proviennent d'un autre lycée, Forest High School ; parmi eux, on retrouve Garry Beers, le futur bassiste d'INXS. En 1977, Tim Farriss, le frère ainé d'Andrew, invite ce dernier, Hutchence et Beers à le rejoindre au sein d'un groupe composé de lui-même et de Kirk Pengilly. Le groupe Farriss Brothers est formé, et leur première représentation a lieu le 16 août 1977[1] à Whale Beach, quarante kilomètres au nord de Sydney.

Par la suite, en 1978, les frères Farriss retournent à Perth, leur ville natale. Ils reviennent à Sydney dix mois plus tard pour enregistrer une série de démos. Un soir, Tim est approché par Gary Morris, le manager des célèbres Midnight Oil : « Je me souviens de lui venant vers moi et me demandant : « Pour qui travailles-tu, mate ? » ; et j'ai bafouillé : « Oh, nous nous faisons appeler les Farriss Brothers. » Il m'a tout de suite proposé de faire les premières parties des concerts de Midnight Oil. »

Effectivement, le groupe commence à soutenir Midnight Oil et d'autres groupes de Sydney. Morris les avisa qu'un membre de Midnight Oil leur avait trouvé un nouveau nom : INXS, inspiré du groupe britannique XTC et du fabricant australien de confitures IXL. Pour Tim Farriss, « cela faisait un peu extravagant - mais c'était un nom chouette ».

La première performance du groupe en tant qu'INXS a lieu le 1er septembre 1979 à Toukley, dans leur province de la Nouvelle-Galles du Sud. Fin 1979, Chris Murphy fut engagé comme agent. Murphy était un homme d'affaires efficace, fin négociateur. Au début de 1980, le groupe avait déjà signé un contrat de 5 ans avec un label indépendant de Sydney, Delux Records, appartenant à Michael Browning, un ex-manager d'AC/DC.

Premiers succès : 1980-1983[modifier | modifier le code]

INXS sort son premier album, simplement baptisé INXS, en 1980 ; cet album contient leur premier single et tube en Australie Just Keep Walking. Après la sortie de l’album, les concerts s’enchaînent. En 1981, paraît leur second disque Underneath the Colours qui remporte un franc succès dans leur pays natal.

Mais c'est lors de la sortie de l'album Shabooh Shoobah fin 1982 que le groupe fait vraiment parler de lui, notamment en Amérique du Nord[2], où l'un des singles extraits de cet album, intitulé The One Thing, se classe en 1983 dans le Top 40 américain, atteignant aussi le Top 20 canadien ; The One Thing fut aussi leur première vidéo à être diffusée sur MTV, leur permettant d'acquérir une certaine notoriété aux États-Unis.

Ce succès permet au groupe de tourner aux États-Unis au printemps 1983. Sa première tournée se fait en compagnie de Adam and the Ants, puis plus tard de Hall and Oates et des Go-Go's. En mai 1983, INXS affirme son association avec le mouvement new wave en participant au New Wave Day en Californie. C'est alors que Gary Grant, leur co-manager depuis 1981, établit une permanence à New York afin d'assurer une présence dans l'hémisphère Nord. Le groupe continue à parcourir les États-Unis jusqu'à la fin de l'année, jouant même avec Men at Work - autre groupe australien - à New York.

Renommée grandissante : 1984-1986[modifier | modifier le code]

Michael Hutchence, le premier chanteur d'INXS

Début 1984, parait l'album The Swing qui contient en particulier le single Original Sin produit par Nile Rodgers, qui est leur premier vrai grand tube à l'échelle mondiale, permettant au groupe d'acquérir une renommée internationale : l'album est no 1 en Australie et le single se classe no 1 dans ce même pays ainsi qu'en Argentine, no 2 en France, no 6 en Nouvelle-Zélande, no 20 au Canada, et atteint le Top 40 aux Pays-Bas et en Suisse (no 58 aux États-Unis).

Cependant, l'Angleterre résiste ; la presse musicale britannique snobe le groupe et en profite pour placer quelques phrases anti-australiennes véhémentes à l'encontre du groupe de Sydney. Au contraire, les Américains louent la « passion » dont ces artistes font preuve (comme on peut le lire dans le magazine Rolling Stone).[réf. nécessaire]

En 1985, le groupe participe à la branche australienne du Live Aid (nommée Oz for Africa (en)), en compagnie de plusieurs autres formations du pays.

À la fin de cette même année sort Listen Like Thieves, un album entre les Rolling Stones et Chic. Avec cet opus, INXS marque sa volonté de s'émanciper de la mouvance New Wave à laquelle le groupe était jusque-là associé. L'album, qui est le premier à comporter des titres écrits par l'ensemble des membres (principalement Andrew Farriss et Hutchence), devient no 3 en Australie et no 11 aux États-Unis. La chanson What You Need est particulièrement bien accueillie. Début 1986, elle propulse INXS dans le Top 5 américain, après avoir déjà fait partie du Top 20 au Canada et été numéro 2 en Australie (septembre 1985). Cette chanson fut la dernière à être enregistrée pour l'album, à la suite d'une requête de leur producteur Chris Thomas, qui avait estimé que l'album souffrait de l'absence d'un potentiel hit.

En 1986, INXS tourne à travers les États-Unis, l'Australie et l'Europe, notamment en première partie de Queen à Wembley le 12 juillet, donnant l'occasion au groupe de connaître enfin un début de reconnaissance au Royaume-Uni (l'album Listen Like Thieves et ses singles font cette année-là une apparition dans les classements anglais, certes loin des premières places, mais c'est tout de même une première pour le groupe). De l'autre côté de l'Atlantique où INXS est, au contraire, apprécié depuis plusieurs années, le magazine américain Musician n'hésite pas à en faire le « meilleur groupe live au monde ».[réf. nécessaire]

Le succès à son apogée : 1987-1991[modifier | modifier le code]

Mais c'est avec l'album Kick paru fin 1987 et son tube Need you tonight, no 1 dans de nombreux pays, qu'INXS devient l'un des plus grands groupes pop/rock anglophones du moment avec, entre autres, U2, Depeche Mode et The Cure (INXS partage aussi à cette époque-là, le titre de groupe australien le plus populaire avec Midnight Oil) ; plusieurs autres singles extraits de cet album sont des tubes mondiaux entre 1987 et 1989, comme New sensation, Devil inside, Mystify ou encore Never tear us apart. L'Angleterre cède enfin.

En 1990, le groupe sort X, qui est encore un grand succès critique et commercial[3], contenant le fameux tube Suicide Blonde inspiré par la compagne du moment de Michael Hutchence, Kylie Minogue. Au stade de Wembley, en juillet 1991, le groupe réunit plus de 70 000 spectateurs, épilogue de leur tournée de l'année[2].

Déclin progressif, drame et renouveau : 1992-2010[modifier | modifier le code]

En 1992 parait Welcome to Wherever You Are, album qui rencontre encore un certain succès, notamment en Grande-Bretagne et dans quelques pays d'Europe continentale, avec tout de même une baisse d'audience ailleurs (notamment aux États-Unis), signant alors l'arrêt du phénomène INXS. L'année suivante voit la sortie de Full Moon, Dirty Hearts mais les ventes baissent franchement, et confirment le déclin de popularité du groupe.

Puis, après un best of édité en 1994, INXS sort en 1997 l'album Elegantly Wasted, dont le succès est plutôt mitigé. Il s'agit du dernier disque avec son célèbre chanteur car le 22 novembre de cette même année, Michael Hutchence est retrouvé mort : il s'est apparemment suicidé après avoir eu une altercation téléphonique avec Bob Geldof, l'ex-mari de sa compagne Paula Yates, à propos de la garde de Tiger Lily, la fille de Michael Hutchence et Paula Yates née en juillet de cette même année.

Malgré la mort de Michael Hutchence, le groupe est toujours actif. Le 20 septembre 2005, le chanteur canadien J.D. Fortune en devient le nouvel interprète, après une compétition de douze semaines dans le reality show de CBS Rock Star: INXS. Un nouvel album d'INXS paraît alors, Switch, qui renoue avec un certain succès dans les charts internationaux.

Un film biographique sur le groupe est programmé ; il sera réalisé par Nick Egan et le rôle de Michael Hutchence devrait être confié à Johnny Depp[4].

En 2010 paraît l'album Original Sin composé de reprises de titres phares du groupe, accompagnés pour chacun d'artistes invités.

En septembre 2011, par le biais de son site internet, le groupe annonce le départ de J.D. Fortune après six ans de collaboration. Il est remplacé par Ciaran Gribbin alias Joe Echo[5].

Vers la fin : 2011-2012[modifier | modifier le code]

En 2011, INXS continue de tourner afin de promouvoir l'album Original Sin.

Cependant, le groupe annonce durant un concert au sein de la Perth Arena, le 11 novembre 2012, alors qu'il partage l'affiche avec Matchbox Twenty, qu'il cessera désormais de tourner. Kirk Pengilly déclarant qu'il est approprié de finir là où ils avaient commencé trente-cinq ans plus tôt, annonçant alors la fin d'INXS. Jon Farriss admet de son côté être au bord des larmes avant que le groupe ne joue leur plus grand hit, Need You Tonight[réf. nécessaire].

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

Le groupe a été fondé en 1977 et est composé de :

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Année Album Charts
Drapeau de la France Drapeau du Canada Drapeau de la Belgique Drapeau de la Suisse Drapeau de l'Australie Drapeau des États-Unis
1980 INXS - - - - - 164
1981 Underneath the Colours - - - - 15 -
1982 Shabooh Shoobah - - - - - 46
1984 The Swing 14 - - - 1 52
1985 Listen Like Thieves - - - 30 3 11
1987 Kick 3 - - 25 1 3
1990 X 7 - - 5 - 5
1992 Welcome to Wherever You Are 31 - - 2 - 16
1993 Full Moon, Dirty Hearts - - - 9 - 53
1997 Elegantly Wasted 30 - 7 13 - 41
2005 Switch - 1 - - 11 15
2010 Original Sin 144 - - - 49 -

Albums live[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Album FR CAN CH AUS US
1980 Just Keep Walking INXS 38
1981 Stay Young Underneath the Colours 21
1982 The One Thing Shabooh Shoobah 17 14 30
1982 Don't Change Shabooh Shoobah 14 80
1983 To Look at You Shabooh Shoobah 36
1983 Black and White Shabooh Shoobah 24
1984 Original Sin The Swing 1 11 23 1 58
1984 I Send a Message The Swing 3 77
1984 Burn for You The Swing 3 27
1984 Dancing on the Jetty The Swing 39
1985 This Time Listen Like Thieves 19 81
1986 What You Need Listen Like Thieves 16 2 5
1986 Kiss the Dirt (Falling Down the Mountain) Listen Like Thieves 15
1986 Listen Like Thieves Listen Like Thieves 28 54
1986 Different World Crocodile Dundee soundtrack 28
1987 Good Times The Lost Boys soundtrack 2 47
1987 Need You Tonight Kick 10 1 11 3 1
1988 Devil Inside Kick 20 25 6 2
1988 New Sensation Kick 15 9 3
1988 Never Tear Us Apart Kick 48 21 14 7
1989 Mystify Kick 5 24
1990 Suicide Blonde X 23 3 11 2 9
1990 Disappear X 9 23 8
1991 By My Side X 48 23
1991 Bitter Tears X 36 46
1991 The Stairs X 72
1991 Shining Star Live Baby Live 26 24 21
1992 Heaven Sent Welcome To Wherever You Are 23 13
1992 Baby Don't Cry Welcome To Wherever You Are 30
1992 Taste It Welcome To Wherever You Are 38 36
1992 Not Enough Time Welcome To Wherever You Are 28
1993 Beautiful Girl Welcome To Wherever You Are 28 34 46
1993 The Gift Full Moon, Dirty Hearts 25 16
1993 Please (You Got That...) Full Moon, Dirty Hearts 37
1994 The Strangest Party (These Are The Times) The Greatest Hits 34
1997 Elegantly Wasted Elegantly Wasted 36 44 27
1997 Everything Elegantly Wasted
1997 Don't Lose Your Head Elegantly Wasted 42
2001 Precious Heart INXS²: The Remixes 30 27
2001 I'm So Crazy INXS²: The Remixes 76
2002 Tight The Years 1979-1997
2003 One Of My Kind INXS²: The Remixes 10
2003 I Get Up Single-only
2005 Pretty Vegas Switch 1 9 37
2006 Afterglow Switch 3 24
2006 Devil's Party Switch 10 39
2006 God's Top Ten Switch 88 25

Compilations[modifier | modifier le code]

Simples[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Dans le roman American Psycho de Bret Easton Ellis (1991), la musique d'INXS est très présente : plusieurs chansons sont citées et retentissent dans les boîtes de nuit New Yorkaises (New Sensation, The Devil Inside)[réf. nécessaire].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Note : 16 août 1977, qui, par coïncidence, se trouve être la date de décès d'Elvis Presley
  2. a et b (en) Voir cet historique du groupe.
  3. (en) Paul Evans, X: Review, Rolling Stone, novembre 1990, mis en ligne en 2002 (visité le 14 juin 2007)
  4. (fr) Johnny Depp en chanteur de INXS ?
  5. (en) « Exclusive: INXS Unveil New Singer, Ciaran Gribbin » sur Billboard.com.