IIe siècle av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis IIe siècle avant JC)
Aller à : navigation, rechercher

IIe millénaire av. J.-C. | Ier millénaire av. J.-C. | Ier millénaire

../.. | IVe siècle av. J.-C. | IIIe siècle av. J.-C. | IIe siècle av. J.-C. | Ier siècle av. J.-C. | Ier siècle | ../..

Années -190 | Années -180 | Années -170 | Années -160 | Années -150
Années -140 | Années -130 | Années -120 | Années -110 | Années -100

-200 -199 -198 -197 -196 -195 -194 -193 -192 -191
-190 -189 -188 -187 -186 -185 -184 -183 -182 -181
-180 -179 -178 -177 -176 -175 -174 -173 -172 -171
-170 -169 -168 -167 -166 -165 -164 -163 -162 -161
-160 -159 -158 -157 -156 -155 -154 -153 -152 -151
-150 -149 -148 -147 -146 -145 -144 -143 -142 -141
-140 -139 -138 -137 -136 -135 -134 -133 -132 -131
-130 -129 -128 -127 -126 -125 -124 -123 -122 -121
-120 -119 -118 -117 -116 -115 -114 -113 -112 -111
-110 -109 -108 -107 -106 -105 -104 -103 -102 -101

Voir aussi : Liste des siècles, Chiffres romains


Le IIe siècle av. J.-C. commence le 1er janvier -200 et finit le 31 décembre -101.

Événements[modifier | modifier le code]

Amérique[modifier | modifier le code]

  • Développement de Teotihuacán au Mexique.
  • Monte Albán, en Oaxaca (Mexique), compte jusqu’à 16 000 habitants.
  • Civilisation Nazca sur la côte sud du Pérou. Elle continue les traditions locales de céramiques et de tissus fins. Les céramiques, peintes avant cuisson, montrent des animaux, des oiseaux, des plantes mais aussi des têtes humaines coupées et des corps décapités, motifs que l’on retrouve sur les mystérieux alignements de Nazca.
  • Occupation de Tiahuanaco près du lac Titicaca par les Aymaras.
  • 200 av. J.-C./500 : extension des chefferies Hopewell dans les zones forestières d’Amérique du nord-est[1]. Les sépultures prennent de l’ampleur ; un réseau de communication à longue distance se développe.

Asie du Sud-Est[modifier | modifier le code]

  • La dernière vague d’émigration malaise en Indonésie introduit des outils et des armes de fer. Les Malais pratiquent la navigation d’îles en îles, et se mêlent à des peuples plus anciens (Négritos, Veddas). Les populations indonésiennes qui résultent du métissage entre les Malais et les peuples plus anciens sont diverses par les types physiques et les langues mais possèdent une entité de civilisation et de religion. Elles travaillent les métaux (or, cuivre, bronze et fer), connaissent l’art du tissage et de la poterie, pratiquent l’irrigation et la riziculture. Elles vivent dans des maisons de bois bien construites, parfois richement sculptées. Cette civilisation pré-hindoue se développe à Sumatra, à Java, à Bali et sur le littoral et les plaines accessibles par les cours d’eau de Kalimantan[2].

Océanie[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

  • Trace de métallurgie du fer dans la vallée du Niger.
  • Commercialisation de l’ivoire est-africain.
  • Les scribes de Méroé abandonnent les hiéroglyphes et la langue égyptienne pour inventer un alphabet de vingt-trois signes et écrire dans leur propre langue, qui nous est inconnue.

Monde hellénistique[modifier | modifier le code]

Monde romain[modifier | modifier le code]

Monde celtique[modifier | modifier le code]

  • Les Arvernes unifient presque toute la Gaule mais seront refoulés dans le Massif Central lors de la constitution de la province de Narbonnaise par Rome en -120.
  • IIIe siècle/IIe siècle av. J.-C. : apogée des oppida de Provence et du Languedoc.
  • Remparts de Glanum (Saint-Rémy-de-Provence). Sous l’impulsion de Marseille, une belle cité se développe sur un site indigène groupé autour d’un sanctuaire des eaux (maisons de style délien, temple, nymphée monumental élevé autour de la fontaine miraculeuse, reliefs de marbre).
  • Oppidum de Heidengraben, près d'Ulm, le plus grand d'Europe avec 1662 ha.
  • Les Helvètes s’établissent en Allemagne du Sud puis en Suisse (Ier siècle av. J.-C.).
  • Homogénéité du style de l’art celtique britannique au IIe siècle (fourreaux d’épées et grands boucliers).

Europe orientale[modifier | modifier le code]

  • Les Sarmates envahissent la Scythie et les colonies grecques de la Mer Noire (v. -200).
  • Les Scythes se trouvent alors confinés à la Crimée autour de leur récente capitale de Néapolis et sur les cours inférieurs du Dniepr et du Boug. Ils assiègent à plusieurs reprises puis prennent la colonie grecque d’Olbia.
  • Les Scythes s’hellénisent, renoncent à la vie nomade et poursuivent un commerce fructueux avec le monde hellénistique (blé, poisson salé, sel, viandes, laines, peaux, fourrures mais aussi or de l’Altaï et ambre de la Caspienne contre objets de luxe et vins de grand cru).
  • Culture de Tsaroubintsy dans les steppes boisées du nord de l'Ukraine (jusqu'au IIIe siècle).

Scandinavie[modifier | modifier le code]

  • Culture Saami en Laponie (-200/1700). Elle adopte le bronze et les moules, puis le fer. Les sites sacrificiels dégagés donnent de nombreux objets de métal : monnaies, broches, anneaux et crucifix venant de Russie, de la Baltique et d’Europe. Les vestiges saami se distinguent par la décoration gravée sur la céramique, le bois, l’andouiller et l’os. Le chamanisme est la pratique religieuse la plus courante, et les chamans ont des sépultures spéciales, avec les objets rituels de leur fonction (tambours). L’ours est considéré comme sacré et l’animal est tué et consommé au cours d’une véritable cérémonie. Des sacrifices d’animaux ont lieu près d’arbres ou de pierres étranges.

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Inventions, Découvertes, Introductions[modifier | modifier le code]

  • Utilisation probable du buffle comme animal de trait en Asie du Sud-Est (rizières).
  • L’utilisation du fer se répand vers Bornéo et Palawan.
  • La pratique de l’agriculture se diffuse très rapidement dans tout le Japon de l’Ouest.
  • Vers -200, le savoir-faire des potiers japonais aboutit à la création de céramiques aux parois fines et lisses.
  • Le navigateur Eudoxe de Cyzique se rend deux fois en Inde et aurait fait le tour de l’Afrique, du golfe persique à Gadès.
  • Invention du mortier.
  • Introduction de l'emploi du parchemin.

Art et culture[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bruce E. Johansen, The Native Peoples of North America : A History, vol. 1, Rutgers University Press,‎ 2006 (ISBN 9780813538990, présentation en ligne)
  2. Jean Bruhat, Histoire de l'Indonésie, P.U.F,‎ 1976 (présentation en ligne)