IGA (supermarché)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

IGA

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo d'IGA (sauf au Canada)

Création 1926
Slogan «Vive la bouffe»et durant la saison estivale, le slogan change pour «Vive l'été» (Québec)
Siège social Drapeau des États-Unis Chicago, Illinois (États-Unis)
Activité Commerce de détail
Site web www.iga.com (États-Unis)
www.iga.net (Québec)
wikibouffe.iga.net (Québec)

IGA, sigle de Independent Grocers Alliance (en français : Groupement des épiciers indépendants), est une chaîne de 4 000 supermarchés franchisés, présente dans de nombreux pays (principalement aux États-Unis, au Canada et en Australie) et desservie par 37 fournisseurs indépendants. Son siège social se situe à Chicago, aux États-Unis.

Au Canada[modifier | modifier le code]

À l'exception de la Colombie-Britannique où 45 magasins sont exploités par HY Louie Co., les magasins IGA du Canada sont des franchises gérées et approvisionnées par le distributeur Sobeys. L'enseigne est aujourd'hui principalement représentée au Québec avec 289 magasins (en 2014). Elle est aussi présente (avec 25 magasins en 2014) dans les provinces du Manitoba, de la Saskatchewan et de l’Alberta.

En Ontario[modifier | modifier le code]

En août 2006, le groupe Sobeys a annoncé que les magasins franchisés IGA d'Ontario devaient passer sous les bannières Foodland, Price Shopper ou Sobeys. Sobeys a proposé d’acheter tous les magasins qui ne souhaitaient pas faire la transition. L'enseigne IGA n'est depuis plus présente en Ontario[1].

Au Québec[modifier | modifier le code]

L'enseigne est présente depuis 1953 au Québec, et plus de 250 magasins ont été créés, employant environ 23 000 personnes. Avec la création à partir de 2000 de plus grandes surfaces de vente (hypermarchés), réunies sous l'enseigne IGA Extra, IGA devient la première bannière de supermarchés au Québec[2].

IGA a une politique qui favorise la provenance des produits locaux, donc provenant du Québec, tels que l'agneau, les fraises, plusieurs fromages ou encore, sous le nom d’Écolo-sac, des sacs réutilisables et biodégradables produits au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Depuis 1996, IGA propose un service de cybermarché.

Enseignes[modifier | modifier le code]

  • IGA, pour les 158 supermarchés au Québec (en 2014)
  • IGA extra pour les 124 hypermarchés au Québec (en 2014)

Sont également exploitées des petites et moyennes surfaces (7 en 2014) sous les enseignes IGA Mini et IGA Express.

Marques de l’enseigne[modifier | modifier le code]

  • Compliments
  • Compliments Équilibre (aliments de régime répondant à certains critères nutritionnels)
  • Sensations par Compliments (aliments haut de gamme)
  • S!gnal (produits de base, alimentaires et ménagers)

Services présents dans tous les supermarchés[modifier | modifier le code]

  • Boulangerie
  • Charcuterie et fromages
  • Prêt-à-manger
  • Poissonnerie
  • Fruits et Légumes
  • Boucherie
    • Dans certains magasins, les départements de la charcuterie, des fromages et du prêt-à-manger peuvent être fusionnés
    • Dans certains magasins, la boucherie et la poissonnerie peuvent être fusionnées.

Controverses[modifier | modifier le code]

En 2013, la révélation de la politique du supermarché IGA de Saint-Lambert d'interdire à ses employés de parler en anglais provoque une polémique, largement relayée par les médias anglophones[3]. Le franchiseur Sobey’s affirme que ce n'est en aucun cas une directive de la chaîne, mais un malheureux incident isolé[4]. La propriétaire du magasin, Louise Ménard, dénonce une erreur de son directeur qui est suspendu de ses fonctions pour une période indéterminée.

Une enquête de Radio Canada en 2014 révèle des pratiques systématiques de réemballage des viandes, ou « remballe », notamment dans la chaîne de supermarchés IGA[5]. Des analyses sur des morceaux de poulet ont donné des taux de bactéries de quatre à trente-cinq fois supérieures à la norme. Suite à ces révélations, le gouvernement envisage d'instaurer une loi interdisant tout réemballage de produits frais[6].

Logos au Québec[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]