IEEE 802.11

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemple d'équipement fabriqué sur les recommandations de la norme IEEE 802.11. Ici, un routeur avec switch 4 ports intégré de la marque Linksys.

IEEE 802.11 est un ensemble de normes concernant les réseaux sans fil qui ont été mises au point par le groupe de travail 11 du Comité de normalisation LAN/MAN de l'IEEE (IEEE 802). Le terme 802.11x est également utilisé pour désigner cet ensemble de normes et non une norme quelconque de cet ensemble comme pourrait le laisser supposer la lettre « x » habituellement utilisée comme variable. Il n'existe donc pas, non plus, de norme seule désignée par le terme 802.11x. Le terme IEEE 802.11 est également utilisé pour désigner la norme d'origine 802.11, et qui est maintenant appelée parfois 802.11legacy (legacy en anglais veut dire héritage).

Présentation de la norme[modifier | modifier le code]

La norme 802.11 dans le modèle OSI

IEEE 802.11 fait partie d'un ensemble de normes édictées sous l'égide du comité de standardisation IEEE 802. Celui-ci constitue un tout cohérent servant de base de travail aux constructeurs développant des équipements et les services chargés de l'implémentation des infrastructures réseaux à liaison filaire et sans fil.

Le schéma ci-dessous est une adaptation du synopsis du standard IEEE 802 consigné dans la section "introduction" de la plupart des normes publiées sous ce standard. Celui-ci est articulé autour de la norme IEEE 802.11 qui donne des spécifications relatives à l'implémentation de la couche PHY et de la sous-couche MAC (Couche liaison de données du modèle OSI) pour les réseaux locaux à liaison sans fil (WLAN).

L'ensemble articulé autour de la norme IEEE 802.11 se décompose en éléments identifiés comme suit :

  • 802 : standard général de base pour le déploiement de réseaux numériques locaux ou métropolitains à liaison filaire ou sans fil ;
  • 802.1 : gestion des réseaux ;
  • 802.10 : sécurisation des échanges pour les systèmes à liaison filaire ou sans fil (Token Ring, Ethernet, Wi-Fi, WiMAX) ;
  • 802.11 : spécifications pour l'implémentation de réseaux numériques locaux à liaison sans fil ;
  • 802.2 : description générale de la sous-couche Logical Link Control.

Tableau des principaux amendements du standard IEEE 802.11[modifier | modifier le code]

Le standard 802.11 a été amélioré à plusieurs reprises depuis son approbation par l'IEEE. Ces améliorations sont définies comme étant des amendements au standard initial, et leur rédaction est gérée et validée par l'IEEE. Leur principale application commerciale est la technologie Wi-Fi qui s'appuie sur ces spécifications. Les principaux amendements applicables, qui modifient de manière significative les techniques de transmission utilisées (couche PHY), sont les suivants :

Protocole Date de normalisation Fréquence Taux de transfert (Typ) Taux de transfert (Max) Portée moyenne (intérieur)[réf. nécessaire] Portée (extérieur)[réf. nécessaire]
Norme initiale 1997 2.4-2.5 GHz 1 Mbit/s 2 Mbit/s  ?  ?
802.11a 1999 5.15-5.35/5.47-5.725/5.725-5.875 GHz 25 Mbit/s 54 Mbit/s ~25 m ~75 m
802.11b 1999 2.4-2.5 GHz 6.5 Mbit/s 11 Mbit/s ~35 m ~100 m
802.11g 2003 2.4-2.5 GHz 25 Mbit/s 54 Mbit/s ~25 m ~75 m
802.11n 2009 2.4 GHz ou 5 GHz 200 Mbit/s 450 Mbit/s ~50 m ~125 m
802.11ac Janvier 2014 2.4 GHz ou 5 GHz 433 Mbit/s 1300 Mbit/s ~80 m ~125 m

D'autres amendements qui concernent principalement la couche MAC du standard ont aussi été validés :

Amendement Date de publication Description
802.11d 2001 Permet la récupération dynamique des contraintes de transmissions (puissance max., canaux autorisés) en fonction des régulations locales.
802.11h 2003 Décrit des mécanismes permettant de mesurer et d'abandonner les canaux afin de respecter leurs conditions d'utilisations locales (notamment nécessaires pour l'utilisation de la bande ISM à 5 GHz en Europe[1]).
802.11i 2004 Ajoute des mécanismes d'identification et de chiffrement des données (WPA), afin de remplacer l'algorithme initial WEP de la norme 802.11 qui est obsolète.
802.11j 2004 Décrit les modifications nécessaires à l'utilisation des bandes de fréquences à 4.9 GHz et 5 GHz en conformité avec la régulation japonaise.
802.11e 2005 Ajoute des mécanismes de QoS dans les réseaux 802.11.
802.11y 2008 L'intérêt de cette version tient à sa grande portée jusqu'à 5000 m en extérieur. La fréquence utilisée est de 3.7 GHz, ce qui la rend incompatible avec les cartes "usuelles" (a/b/g/n/ac).
802.11w 2009 Augmente la sécurité des trames de management.

En 2007, la plupart des principaux amendements à la norme 802.11 (a,b,d,e,g,h,i,j) ont été directement intégrés dans la norme par le groupe IEEE 802.11ma et sont disponibles sous la forme d'un unique document[2].

802.11ac[modifier | modifier le code]

Article détaillé : IEEE 802.11ac.

IEEE 802.11ac est un standard IEEE, normalisé depuis janvier 2014[3], qui permet un débit élevé dans la bande des 5 GHz. Cette spécification permet un débit global multistations supérieur à un gigabit par seconde et un débit maximal pour une seule liaison d'au moins 500 mégabits par seconde, en utilisant une bande de fréquence radio plus large et une modulation plus sophistiquée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Réseaux locaux radioélectriques ou RLAN (Wi-Fi) : les puissances d'émissions autorisées
  2. (en) Accès aux textes de la norme 802.11 et de ses amendements
  3. L'IEEE officialise le Wi-Fi de nouvelle génération zdnet.fr, le 8 janvier 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]