IC4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractéristiques techniques
rame automotrice thermique
Série IC 4
Exploitant (Danske Statsbaner DSB)
Constructeur AnsaldoBreda SpA Finmeccanica
Numérotation
Années production 2007-2008
Nombre en service 14 - (83 commandés)
Vitesse 200 km/h
Longueur rame 86 m
Composition M-R-R-R-M
Motorisation 4 moteurs de 560 kW
Puissance totale 2240 kW
Carburant Diesel
Ecartement Normal UIC
Capacité 208 Places assises
Masse 160 t
Système de sécurité ATC

La rame IC4 est un train destiné au trafic inter-cités construit par le constructeur italien AnsaldoBreda sur commande des (Danske Statsbaner DSB) chemins de fer du Danemark. La première rame a été livrée le 20 août 2003. Le premier « IC4 » a été mis en service le 25 juin 2007 sur la ligne Århus-Aalborg. Un autre train a été mis en service le 27 août sur la ligne Århus-Fredericia dans l'Est du Jutland. Deux autres rames ont été mises en service à l'automne 2007.

Rame IC4 en test

Conception[modifier | modifier le code]

Le projet devait permettre de réduire fortement les temps de trajet, offrir un très haut niveau de confort aux voyageurs, avoir une fiabilité élevée et des coûts de fonctionnement et de maintenance faibles, mais surtout aucun impact sur l'environnement. Tel était le cahier des charges général fixé lors de l'appel d'offres international pour la fourniture de seulement 14 rames régionales rapides de la première commande ferme.

La rame indéformable IC4 est composée de quatre voitures articulées, d'une longueur totale de 86 mètres. Elle peut être accouplée en multiple, jusqu'à cinq rames, et est homologuée pour une vitesse de 200 km/h. La structure en aluminium des voitures permet un gain appréciable du poids et augmente de ce fait les prestations globales. Tous les matériaux composant les rames sont recyclables sans aucune exception.

Les deux éléments d'extrémité sont aérodynamiques et de dessin moderne. La structure est conçue pour absorber l'énergie générée en cas de choc frontal à haute vitesse, jusqu'à 6 MJ.

Chaque rame offre 208 places assises avec un module de 2100 mm. L'aménagement intérieur peut être adapté selon la nécessité du service. La composition de la rame inclut une voiture spéciale avec plancher abaissé (600 mm du rail), abrite un bar, une cabine téléphone et une zone polyfonctionelle, où les personnes à mobilité réduite trouvent place, les jeunes parents avec leurs poussettes, etc. Chaque voiture est équipée d'une très large porte de chaque côté de 1400 mm. Le design, étudié avec le bureau de style Pininfarina, est agréable et d'un confort élevé. Un compartiment réservé aux bicyclettes est également prévu, moyen de locomotion très prisé au Danemark.

Les éléments de confort comprennent la climatisation, le chauffage qui récupère les calories dégagées par les moteurs diesel, un circuit d'informations du public audio/vidéo avec des écrans aux places réservées, des fauteuils inclinables avec casques écouteurs, trois toilettes dont réservée aux handicapés.

La propulsion est assurée par quatre moteurs diesel Iveco Vector à injection directe Common Rail assurant une puissance de 2.240 kW.

Design[modifier | modifier le code]

Le design est le fruit d'une longue mise au point entre les responsables danois des DSB très enclins aux solutions minimalistes et simplistes, comme les aiment les peuples du Nord de l'Europe avec une utilisation importante du bois, et les designers italiens de Pininfarina. Les aménagements intérieurs favorisent les matériaux naturels. Il est possible de réserver des billets et des places à partir du train lui-même. La disposition des fauteuils est systématiquement du type face à face avec de grande tablettes.

Controverse[modifier | modifier le code]

Les retards de mise en service des premières rames prévue fin 2003 mais réalisée fin 2007 ont été tels que les DSB ont menacé Ansaldo de rompre le contrat (achat de 83 rames) si 14 rames n'étaient pas prêtes à la mise en exploitation d'ici mai 2009[1]. Cela a soulevé la controverse au niveau gouvernemental sur la rénovation des lignes danoises : la commande à Ansaldo de rames diesel abandonnait l'idée d'électrification généralisée alors que les déboires actuels remettent l'électrification à l'ordre du jour.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ny fabrik til IC4-tog (dr.dk)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]