IBM 702

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
IBM 702 system: De gauche à droite, la mémoire à tubes de Williams, le processeur, l'imprimante, la console système, le contrôleur de l'imprimante, le contrôleur des dérouleurs de bandes magnétiques, cinq dérouleurs de bandes magnétiques, le tambour magnétique, cinq dérouleurs de bandes magnétiques, le lecteur de cartes, la perforatrice de cartes, le contrôleur du lecteur et de la perforatrice de cartes.

L'IBM 702 était un ordinateur construit par IBM en réponse au UNIVAC I, le premier ordinateur muni de dérouleurs de bandes magnétiques. Ces machines, ayant moins de puissance de calcul que le IBM 701 et le ERA 1103, étaient destinées à une utilisation commerciale[1].

Le système utilisait une mémoire électrostatique constituée de

  • 14, 28, 42, 56, ou 70 tubes de Williams d'une capacité de 1000 bits chacun donnant une mémoire de 2000 à 10 000 caractères de 7 bits ;
  • 14 tubes de William d'une capacité de 512 bits chacun donnant deux accumulateurs de 512 caractères.

Un système complet comprenait les composantes suivantes :

Le 702 a été annoncé le 25 septembre 1953 et retiré le 1er octobre 1954. Par contre, le premier exemplaire n'a été installé qu'en juillet 1955.

Le successeur du 702 dans la série IBM 700/7000 a été l'IBM 705 qui a marqué la transition à la mémoire à tores magnétiques[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Emerson W. Pugh, Lyle R. Johnson, John H. Palmer, IBM's 360 and early 370 systems, MIT Press, 1991, ISBN 0262161230 p. 26-27

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]