IAI Eitan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
IAI Eitan
{{#if:
Image illustrative de l'article IAI Eitan

Constructeur Drapeau : Israël Israel Aerospace Industries
Rôle Drone
Statut en service
Premier vol 2004
Mise en service Guerre de Gaza[1]
Date de retrait Toujours en service
Équipage
0
Motorisation
Type Pratt & Whitney Canada PT6
Puissance unitaire 1 200 ch
Dimensions
Envergure 26 m
Longueur 14 m
Performances
Plafond 13 950 m
Rayon d'action 7 400 km
Endurance 36 heures

IAI Eitan (איתן = ferme, solide) est un drone de moyenne altitude longue endurance (MALE) construit par la division Malat du constructeur israélien Israel Aerospace Industries (IAI). Sa masse au décollage est de 4 650 kg, sa charge utile de 2 000 kg. Il fait 14 mètres de long pour 26 mètres d'envergure, à rapprocher des 28 m de l'envergure d'un Boeing 737[2]. Il peut voler jusqu'à 13 950 m pendant 36 heures. Il est aussi parfois dénommé Heron TP, faisant référence au drone IAI Heron à partir duquel il a été développé.

Conception[modifier | modifier le code]

IAI Eitan a été conçu pour opérer à une altitude supérieure à celle des avions commerciaux, avec des dispositifs tous-temps (et notamment de dégivrage) adaptés. Son avionique est triplée et il dispose de systèmes de décollage et d'atterrissage automatiques[3].

C'est un monoplan cantilever à aile haute, aile droite et double queue avec poutre horizontale. Son train tricycle est rétractable. Il est motorisé par un turbopropulseur propulsif situé à l'arrière. Il est construit en matériau composite[4].

Il est équipé d'une large gamme de radars et de détecteurs. Il peut être utilisé pour le ravitaillement en vol, mais aussi être armé de missiles[5].

Développement[modifier | modifier le code]

En avril 2004, la revue de l'armée de l'air israélienne a annoncé l'existence du programme et de deux prototypes opérationnels[6]. La date de son premier vol varie selon les sources de 2004 à 2007. En mars 2005, la société américaine Aurora Flight Sciences a annoncé un accord pour commercialiser l'avion sous le nom de Orion, mais la suite donnée à ce projet n'est pas claire[6].

L'avion a été dévoilé officiellement le 8 octobre 2007 sur la base aérienne israélienne de Tel Nof[7].

Carrière opérationnelle[modifier | modifier le code]

Israël aurait utilisé des Eitans lors de la frappe présumée d'un convoi d'armes iranien à destination de la bande de Gaza en 2009[8].

En février 2010, l'armée de l'air israélienne a révélé sa nouvelle flotte d'Eitan[9]. La première unité à en avoir été équipé est le Squadron 210 sur la base de Tel Nof en décembre 2010.

Exportations[modifier | modifier le code]

IAI a signé un accord avec la société Rheinmetall pour le développement d'un nouveau drone « Saateg » pour l'armée allemande[10].

Dassault Aviation aurait acquis en leasing des systèmes Eitan pour répondre à la demande urgente de l'armée française pour disposer de drones[11],[12].

Notes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :