I'll Get You

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

I'll Get You est une chanson des Beatles. Signée Lennon/McCartney, son véritable auteur est incertain : tandis qu'elle est souvent attribuée à John Lennon, McCartney parle d'une collaboration à deux à « Mendips », la maison de Lennon. Elle est enregistrée au début du mois de juillet 1963 sous le titre Get You in the End, en même temps qu'un hit du groupe, She Loves You.

Elle sort au Royaume-Uni le 23 août 1963 en face B du single She Loves You/I'll Get You, premier single du groupe à se vendre à plus d'un million d'exemplaire. Aux États-Unis, elle sort dans la même configuration ainsi qu'en face B de Sie Liebt Dich. La chanson, qui prend pour thème une histoire d'amour classique, se caractérise par la dominante d'harmonica et de guitare basse. Peu connue, elle apparaît sur plusieurs compilations de singles et de raretés du groupe. Elle a également fait l'objet de quelques reprises.

Genèse[modifier | modifier le code]

I'll Get You a été composée à « Mendips », maison d'enfance de John Lennon.

I'll Get You est composée tandis que la Beatlemania atteint des sommets, et que le groupe enchaîne les tournées. Cependant, les circonstances de cette composition sont assez obscures. Bill Harry l'attribue ainsi principalement à John Lennon[1], tandis que Paul McCartney pense qu'ils l'ont composée tous les deux à part égale, comme c'était encore courant à l'époque entre les deux auteurs[2]. Lennon résume lui-même, en 1980 : « C'était Paul et moi en train d'essayer d'écrire une chanson... et ça n'a pas marché[3]. »

Cependant, un point particulier rend cette composition spéciale : elle a été élaborée à « Mendips », la maison de la tante de Lennon, qui l'a élevé. Cela reste rare, dans la mesure où Mimi Smith désapprouvait totalement la carrière musicale entreprise par son neveu[1].

En tous les cas, cette chanson est écrite dans l'optique d'un nouveau single, mais l'arrivée de She Loves You, jugée meilleure, l'éclipse en face B[4].

Enregistrement[modifier | modifier le code]

L'enregistrement de I'll Get You est assez peu documenté : Mark Lewisohn, auteur d'un ouvrage retraçant jour après jour toutes les sessions d'enregistrement des Beatles, ne parvient ainsi pas à indiquer le nombre de prises faites ou encore les circonstances de l'enregistrement : rien n'en a été conservé[5].

Elle est enregistrée dans les studios EMI le 3 juillet 1963, dans l'après-midi et la soirée entre plusieurs séries de concerts, en même temps que She Loves You. Son titre de travail est alors Get You In The End. Le lendemain, le producteur George Martin et deux ingénieurs du son non identifiés se chargent du mixage[5].

Interprètes[modifier | modifier le code]

Parution[modifier | modifier le code]

Jaquette de Past Masters 1
Sortie à l'origine en single, I'll Get You est désormais disponible sur l'album Past Masters Volume 1.

I'll Get You paraît en face B du single She Loves You le 23 août 1963 au Royaume-Uni chez Parlophone[6]. Aux États-Unis, deux singles reprennent cette chanson. Le premier est le même que de l'autre côté de l'Atlantique et sort le 16 septembre 1963. Le 21 mai 1964, la chanson est republiée en face B de Sie Liebt Dich, version allemande de She Loves You. Les deux singles sont publiés par Swan Records[7].

Par la suite, elle apparaît également sur plusieurs albums. Aux États-Unis, elle est présente en 1964 sur The Beatles' Second Album. Au Royaume-Uni, il faut attendre le disque Rarities en 1978. Une version alternative apparaît en 1995 sur l'album Anthology 1 : il s'agit d'un live au London Palladium. Enfin, la chanson sort également sur le disque 1 de la compilation Past Masters en 1988 : c'est sur ce disque qu'apparaît la version remastérisée de 2009[8].

Les bandes stéréo de la chanson ont disparu, ce qui en fait l'une des quatre pistes du catalogue des Beatles disponibles uniquement en mono, avec Love Me Do, She Loves You et You Know My Name (Look Up the Number)[8].

Analyse musicale[modifier | modifier le code]

I'll Get You est une chanson typique des compositions du duo Lennon/McCartney à l'époque, simple dans sa forme mais portant déjà l'empreinte de ses auteurs[9]. Elle comporte également une particularité : la guitare de George Harrison, habituellement solo, est ici cantonnée au rôle de seconde guitare rythmique. Les instruments prédominants sont en effet la puissante ligne de basse de Paul McCartney et l'harmonica de John Lennon. Par ailleurs, tous deux ne chantent pas, comme souvent, en harmonie, mais à l'unisson[8].

Les paroles sont assez classiques : le chanteur explique à son auditrice qu'il ne pense qu'à elle et finira par la séduire tôt ou tard. L'originalité repose dans le fait que les paroles s'adressent dès le départ à l'auditeur : « Imagine I'm in love with you » (« Imagine qu'on sorte ensemble »). Selon McCartney, il s'agit d'un point inspiré par Lewis Caroll, dont Lennon était friand, et qui se retrouve dans d'autres chansons qu'il a composées, comme Lucy in the Sky with Diamonds, Strawberry Fields Forever et Imagine. Il attribue le changement de tonalité de la mineur à ré majeur, dans le vers « I'll get you in the end » à une inspiration venue de la reprise de All My Trials par Joan Baez[2]. Concernant les « Oh Yeah » répétés dans la chanson, Lennon explique en 1967 : « Vous avez déjà entendu quelqu'un de Liverpool chanter « Yes » ? Non, on dit « Yeah »[10]. »

Reprises[modifier | modifier le code]

I'll Get You a fait l'objet de plusieurs reprises. La première date de 1964, par les Merseyboys, groupe qui n'a pas fait date. Deux reprises plus notables ont été enregistrées par la suite, par The Inmates en 1987, et par The Smithereens en 2008, sur un album de reprises des faces B des Beatles[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bill Harry 1992, p. 322
  2. a et b Barry Miles 1997, p. 150
  3. (en) Interview de John Lennon - I'll Get You sur beatlesinterviews.org. Consulté le 5/03/2011
  4. Steve Turner 2006, p. 49
  5. a et b Mark Lewisohn 1988, p. 32
  6. Mark Lewisohn 1988, p. 35
  7. Daniel Lesueur 1997, p. 87 - 89
  8. a, b et c (en) « I'll Get You », About.com Oldies. Consulté le 4 mars 2011
  9. (en) Allan W. Pollack, « Notes on "I'll Get You" », Soundscapes. Consulté le 4 mars 2011
  10. The Beatles 2000, p. 96
  11. (en) I'll Get You, Second Hand Songs. Consulté le 4 mars 2011

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Beatles, The Beatles Anthology, Seuil,‎ 2000, 367 p. (ISBN 2-02-041880-0)
  • Daniel Lesueur, Les Beatles : La discographie définitive, Alternatives & Parallèles,‎ 1997 (ISBN 2-86227-138-1)
  • Steve Turner, L'Intégrale Beatles : les secrets de toutes leurs chansons, Hors Collection,‎ 2006, 288 p. (ISBN 2-258-06585-2)
  • (en) Bill Harry, The Ultimate Beatles encyclopedia, Londres, Virgin,‎ 1992 (ISBN 0-86369-681-3)
  • (en) Mark Lewisohn, The Beatles Recording Sessions, New York, Harmony Books,‎ 1988, 204 p. (ISBN 0-517-57066-1)
  • (en) Barry Miles, Paul McCartney Many Years From Now, Henry Holt and Company,‎ 1997, 654 p. (ISBN 0805052496=[à vérifier : isbn invalide])