Hystrix brachyura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Porc-épic de Malaisie, Porc-épic chinois, Porc-épic himalayen

Le Porc-épic de Malaisie (Hystrix brachyura) est un porc-épic de la famille des Hystricidae. C'est une espèce asiatique menacée qui est estimée comme étant vulnérale (VU) par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Dénominations[modifier | modifier le code]

  • Nom scientifique valide : Hystrix brachyura Linnaeus, 1758[1] ou, avec le sous-genre, Hystrix (Acanthion) brachyura Linnaeus, 1758[2]
  • Noms vulgaires (vulgarisation scientifique) ou noms vernaculaires (langage courant) en français : Porc-épic de Malaisie[3], Porc-épic chinois[4] ou Porc-épic himalayen[4]. En anglais Malayan Porcupine ou Himalayan Crestless Porcupine[5].

Description[modifier | modifier le code]

 Animal vu du dessus avec l'arrière plein de piquants dressés
Porc-épic de Malaisie hérissé

Comportement[modifier | modifier le code]

C'est un animal terrestre qui vit en groupe familial, dans un terrier creusé dans le sol[6].

La femelle met bas, généralement deux fois par an, après une gestation de 110 jours. Chaque portée comporte deux ou trois petits, qu'elle allaite puisque c'est un mammifère[6].

Habitat et répartition[modifier | modifier le code]

On rencontre ce porc-épic dans une large zone du sud-est de l'Asie, en Malaisie, mais aussi au Bangladesh, en Chine, Inde, Indonésie, au Laos, en Birmanie, au Népal, en Thaïlande et au Viêt Nam[6].

Les populations fréquentent les forêts et leurs abords, mais on les rencontre aussi dans les zones cultivées à condition d'avoir à proximité un terrain rocailleux où trouver un abri ou creuser leur terrier[6].

Classification[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été décrite pour la première fois en 1758 par le naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778).

Étymologie : « Hystrix » signifie hérissé[7], du grec ancien ὕστριξ (hystrix), et « brachyura » veut dire « qui a la queue courte »[7].

Des auteurs comme Van Weers en 1979, ou Lekagul et McNeely en 1988, classent cette espèce dans le sous-genre Acanthion, ce qui donne comme nom scientifique complet : Hystrix (Acanthion) brachyura Linnaeus, 1758[2].

Liste de sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Mammal Species of the World (29 avril 2014)[2]

  • sous-genre Hystrix (Acanthion)
    • espèce Hystrix (Acanthion) brachyura
      • sous-espèce Hystrix (Acanthion) brachyura brachyura
      • sous-espèce Hystrix (Acanthion) brachyura bengalensis
      • sous-espèce Hystrix (Acanthion) brachyura hodgsoni
      • sous-espèce Hystrix (Acanthion) brachyura subcristata
      • sous-espèce Hystrix (Acanthion) brachyura yunnanensis

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ITIS, consulté le 29 avril 2014
  2. a, b et c Mammal Species of the World, consulté le 29 avril 2014
  3. Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  4. a et b (en) Murray Wrobel, 2007. Elsevier's dictionary of mammals: in Latin, English, German, French and Italian. Elsevier, 2007. ISBN 0444518770, 9780444518774. 857 pageRechercher dans le document numérisé
  5. UICN, consulté le 29 avril 2014
  6. a, b, c et d UICN, consulté le 14 mai 2014
  7. a et b Antoine Jacques Louis Jourdan Dictionnaire raisonné, etymologique, synonymique et polyglotte, des termes usités dans les sciences naturelles, Volume 1. Éditeur J.-B. Baillière, 1834. 628 pages. Consulter en ligne

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :