Hypsiglena torquata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hypsiglena torquata

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Hypsiglena torquata

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Dipsadidae
Genre Hypsiglena

Nom binominal

Hypsiglena torquata
(Günther, 1860)

Synonymes

  • Leptodeira torquata Günther, 1860
  • Comastes quincuniatus Jan, 1871
  • Hypsiglena ochrorhyncha tortugaensis Tanner, 1944
  • Hypsiglena torquata tortugaensis Tanner, 1944

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Hypsiglena torquata est une espèce de serpents de la famille des Dipsadidae[1].

Description[modifier | modifier le code]

Cette espèce nocturne, à pupille verticale atteint 30 à 66 centimètres. Elle est gris pale, brun clair, avec des taches sombres sur le dessus. La tête est petite et triangulaire.

Elle vit dans de nombreux types d'habitats : zones herbeuses, déserts, forêts… mais pas dans les zones sableuses ou rocheuses.
Ils chassent de petits lézards et consomment aussi leurs œufs. Ils hibernent l'hiver. La reproduction a lieu au printemps et les femelles pondent de 2 à 9 œufs d'avril à août. Ils incubent durant près de 2 mois. Les petits sont matures à l'issue de leur première année, et ils peuvent vivre 12 ans (en captivité).

Distribution[modifier | modifier le code]

Répartition de Hypsiglena torquata torquata
Répartition de Hypsiglena torquata tortugensis

Cette espèce est endémique du Mexique. Elle se rencontre dans les États du Sinaloa, du Nayarit, de Jalisco, de Colima, du Michoacán, du Guerrero, du Morelos, d'Aguascalientes, du Durango et dans l'Ouest de l'État de Puebla[1].

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (3 septembre 2013)[2] :

Cette classification se fonde sur les travaux de Mulcahy, 2007 qui a effectué des analyses génétiques des populations concernées. Les nombreuses sous-espèces de cette espèce sont ainsi soit devenues synonymes soit ont été élevées au rang d'espèce ou comme sous-espèces de ces nouvelles espèces[3].

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Günther, 1860 : Description of Leptodeira torquata, a new snake from Central America. Annals and magazine of natural history, sér. 3, vol. 5, p. 169-171 (texte intégral).
  • Tanner, 1944 : A taxonomic study of the genus Hypsiglena. Great Basin Naturalist, vol. 5, no 3-4, p. 25-92 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Reptarium Reptile Database, consulté le 3 septembre 2013
  3. Mulcahy, 2007 : Molecular systematics of neotropical cat-eyed snakes: a test of the monophyly of Leptodeirini (Colubridae: Dipsadinae) with implications for character evolution and biogeography. Biological Journal of the Linnean Society, vol. 92, no 3, p. 483–500