Hypertrophie ventriculaire gauche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hypertrophie ventriculaire gauche
Classification et ressources externes
Heart left ventricular hypertrophy sa.jpg
CIM-10 I51.7
CIM-9 429.3
DiseasesDB 7659
MeSH D017379
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

L'hypertrophie ventriculaire gauche (HVG) désigne une affection cardiaque caractérisée par une augmentation de la masse du muscle du ventricule gauche qui peut avoir deux origines :

  • Une hypertrophie, aboutissant à l'HVG de type systolique

Causes[modifier | modifier le code]

Les causes principales d'HVG sont l'hypertension artérielle, le rétrécissement aortique, l'HVG du grand sportif[1].

Diagnostic différentiel[modifier | modifier le code]

  • Hémibloc antérieur gauche (HBAG), la distinction peut se faire car dans l'HBAG, l'axe des QRS est inférieur à - 30 °.
  • Pathologie coronarienne aiguë, devant les troubles de la repolarisation en précordiales. La grande amplitude des ondes R oriente vers l'HVG.

Diagnostic[modifier | modifier le code]

Le diagnostic se fait à l'échographie cardiaque, qui objective l'épaississement du ventricule gauche.

ECG lors d'une HVG

Le diagnostic peut être suspecté à l'électrocardiogramme, devant la présence de certains critères électriques, inconstants.

Critères voltage-dépendant
  • Grandes ondes R > 2.6 mV en V4 V5 V6
  • Indice de Sokolow : amplitude de l'onde S en V1 + amplitude de l'onde R en V5 ou V6 > 3.5 mV
Critères non voltage-dépendant
  • Aspect QS ou grande onde S en V1 et V2
  • Zone de transition déviée vers la droite (en V2 V3)
  • Axe des QRS dévié vers la gauche, entre 0° et -30°
  • Bloc incomplet gauche
  • Segment ST sous-décalé avec inversion de l'onde T en V5 et V6
  • Segment ST sus-décalé en V1 et V2

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Sende, Guide pratique de l'ECG, Estem,‎ 2003, 216 p. (ISBN 2843712106, lire en ligne), « Hypertrophie ventriculaire »