Hypèthre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Se dit d'un édifice n'étant pas couvert du tout ou en partie d'un toit[1]. (En général) un temple dont la cella est à ciel ouvert[2]. (Par extension) ce terme qualifie un édifice dont le centre est à ciel ouvert, ou une ouverture ajourée d'un édifice grec ou romain (en général au-dessus d'une porte)[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Source : Définitions lexicographiques et étymologiques de « hypèthre » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales ..
  2. Citation de Jean-Marie Pérouse de Montclos, Architecture, méthode et vocabulaire, Édition du patrimoine.
  3. Citation de Jean de Vigan, le Petit Dicobat — dictionnaire général du bâtiment, Arcature.