Hyeja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hyeja japonais : Eji (慧慈 or 恵慈?, année de naissance inconnue - 22 février 623 selon le calendrier lunaire, 31 mars 623 selon le calendrier solaire 623) est le premier prêtre arrivé de Goguryeo au Japon en 595 durant la période Asuka. Il initie Shōtoku Taishi au Bouddhisme[1].

Il propage le Bouddhisme au Japon et réside au temple Hōkō-ji (法興寺) l'actuel Ango-in (安居院) c'est-à-dire Asuka-dera (飛鳥寺) avec le prêtre Esō venu de Baekje. Ensemble ils sont appelés Sanpō no Tōryō (三宝の棟梁 « Le chef des trois trésors »).

En 615, il rentre dans son pays natal, Goguryeo, avec un carnet d'annotation d'écritures bouddhistes écrit par Shōtoku Taishi[2].

Quand il apprend que Shōtoku Taishi est mort le 22 février 622, il en éprouve beaucoup de chagrin et fait le serment de rejoindre Shōtoku Taishi dans la Terre Pure (浄土 paradis) le même jour de l'année suivante. Il accomplit son serment et meurt le 22 février 623[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopedia of World Biography on Shotoku Taishi [1]
  2. Hyeja - Naver Encyclopedia
  3. Nihon Shoki, volumes 22, Story of Suiko. [2][3]