Hydrophis peronii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hydrophis peronii

Description de cette image, également commentée ci-après

Hydrophis peronii par Giorgio Jan, 1860

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Elapidae
Sous-famille Hydrophiinae
Genre Hydrophis

Nom binominal

Hydrophis peronii
(Duméril, 1853)

Synonymes

  • Acalyptus peronii Duméril, 1853
  • Acalyptophis peronii (Duméril, 1853)
  • Acalyptus superciliosus Fischer, 1856
  • Pseudodisteira horrida Kinghorn, 1926

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Hydrophis peronii est une espèce de serpents de la famille des Elapidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce marine se rencontre dans les eaux de Taïwan, du sud de la Chine, du Viêt Nam, de Thaïlande, d'Indonésie, des Philippines, de Papouasie-Nouvelle-Guinée, de Nouvelle-Calédonie et du nord de l'Australie[1].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un serpent marin venimeux qui fait en moyenne 128 cm. Il a le corps variant de crème à brun pâle en passant par le gris, avec des bandes sombres, avec de petites taches ou barres sombres entre les bandes. Le dessous est plus clair[1].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été placée dans le genre monotypique Acalyptophis de 1896[2] à 2012[3].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de François Péron qui a collecté le spécimen étudié[4].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Duméril, 1853 : Prodrome de la classification des reptiles ophidiens. Mémoires de l'Académie des sciences, Paris, vol. 23, p. 399-536 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Référence Reptarium Reptile Database : Hydrophis peronii  (en)
  2. Boulenger, 1896 : Catalogue of the snakes in the British Museum. London, Taylor & Francis, vol. 3, p. 1-727 (texte intégral).
  3. Sanders, Lee, Mumpuni, Bertozzi & Rasmussen, 2012 : Multilocus phylogeny and recent rapid radiation of the viviparous sea snakes (Elapidae: Hydrophiinae). Molecular Phylogenetics and Evolution, (texte intégral).
  4. Beolens, Watkins & Grayson, 2009 : The Eponym Dictionary of Reptiles. Johns Hopkins University Press, p. 1-296