Hydromedusa maximiliani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hydromedusa maximiliani

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Dessin publié lors de la
description originale

Classification selon TFTSG
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Chelonii
Ordre Testudines
Sous-ordre Pleurodira
Famille Chelidae
Sous-famille Hydromedusinae
Genre Hydromedusa

Nom binominal

Hydromedusa maximiliani
(Mikan, 1820)

Synonymes

  • Emys maximiliani Mikan, 1820
  • Chelodina flavilabris Duméril & Bibron, 1835
  • Hydromedusa subdepressa Gray, 1855
  • Hydromedusa depressa Gray, 1855
  • Hydromedusa bankae Giebel, 1866

Statut de conservation UICN

( VU )
VU B1+2cd : Vulnérable

Hydromedusa maximiliani est une espèce de tortue de la famille des Chelidae[1].

Description[modifier | modifier le code]

Cette tortue mesure de 10 à 20 cm pour un poids allant de 120 à 520 grammes[2].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique du Brésil. Elle se rencontre dans les États de Bahia, du Minas Gerais, d'Espírito Santo, de Rio de Janeiro et de São Paulo[1]. Sa présence dans le Goiás est incertaine.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de Maximilian zu Wied-Neuwied[3].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Mikan, 1820 : Delectus Florae et Faunae Brasiliensis. Vindobonae, Antonii Strauss (texte intégral).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [PDF] Franco Leandro de Souza et Fernando Ibanez Martins, « Hydromedusa maximiliani (Mikan 1825) – Maximilian’s Snake-Necked Turtle, Brazilian Snake-Necked Turtle », Chelonian Research Monographs, no 5,‎ 2009, p. 1-6 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b TFTSG, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. de Souza et Martins (2009)
  3. Beolens, Watkins & Grayson, 2009 : The Eponym Dictionary of Reptiles. Johns Hopkins University Press, p. 1-296