Hydrocarbure de Platon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un hydrocarbure de Platon ou hydrocarbure platonicien est un hydrocarbure dont la structure moléculaire reproduit un solide de Platon dans lequel les sommets sont des atomes de carbone et les arêtes des liaisons chimiques. Tous les solides de Platon n'ont pas leur contrepartie moléculaire :

  • le carbone tétravalent exclut l'icosaèdre comme modèle moléculaire (5 arêtes se rejoignent à chaque sommet) ;
  • des contraintes angulaires interdiraient l'octaèdre. Il est cependant à noter l'existence du [1.1.1.1]paddlane[1], C(CH2)4C. De plus, comme chaque sommet réunit 4 arêtes, il n'y aurait pas d'atome d'hydrogène et cette hypothétique molécule octaédrique serait en fait un allotrope C6 du carbone élémentaire et pas un hydrocarbure.

D'un autre côté, les hydrocarbures de Platon suivants ont été synthétisés :

Avec l'augmentation du nombre d'atomes de carbone dans le squelette moléculaire, la géométrie de celui-ci tend à devenir approximativement sphérique. Cette tendance trouve son accomplissement avec les fullerènes qui ne sont cependant pas des solides de Platon eux-mêmes (le buckminsterfullerène, C60, a la forme d'un icosaèdre tronqué, qui est un solide d'Archimède).

Notes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Platonic hydrocarbon ».

  1. Numéro CAS : 102843-69-6 et aussi, l'existence théorique du pyramidane qui est un demi-octaèdre et dont l'un des carbones occupe un sommet comme ceux d'un octaèdre.
  • Henning Hopf, Classics in Hydrocarbon Chemistry, Wiley VCH, 2000.