Hydroélectricité au fil de l'eau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'hydroélectricité au fil de l'eau désigne un type de centrale hydroélectrique qui fonctionne sans retenue d'eau, donc sans stockage de celle-ci durant les périodes de l'année de faibles débits. On définit généralement les centrales dites « au fil de l'eau » comme celles dont la constante de vidage est inférieure à 2 heures.

Les centrales hydroélectriques « au fil de l'eau » représentent en France, en 2012, 30 % de la puissance du parc hydroélectrique, mais 52 % de la production[1] ; elles font partie, avec les éoliennes et le solaire, des énergies renouvelables à production dite « fatale » au sens où elle n'est pas maîtrisable ni modulable. Leur production est maximale durant la période de fonte des neiges, c'est-à-dire au printemps ; elle connait également des pointes transitoire pendant et après les période de fortes pluies.

Notes et références[modifier | modifier le code]