Hyaloperonospora parasitica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hyaloperonospora parasitica

Description de cette image, également commentée ci-après

Hyaloperonospora parasitica dans une feuille
d' Arabidopsis thaliana

Classification
Domaine Eukaryota
Infra-règne Stramenopiles
Classe Oomycota
Ordre Peronosporales
Genre Hyaloperonospora

Nom binominal

Hyaloperonospora parasitica
(Pers.) Constant., 2002

Hyaloperonospora parasitica est l'un des agents pathogènes du mildiou. Il a pour hôtes les crucifères telles que le chou et Arabidopsis thaliana. À l'heure actuelle, c'est un organisme à hôte obligatoire, c'est-à-dire qu'on ne parvient pas à le cultiver sur milieu de culture artificiel.

Impact économique[modifier | modifier le code]

En agriculture, il génère des pertes non négligeables sur les récoltes de colza, du chou et autres brassicacées.

Usage scientifique[modifier | modifier le code]

Il est utilisé dans le monde de la recherche en phytopathologie, car son développement est ni trop rapide ni trop lent (de l'ordre d'une semaine de conidiospore à conidiospore), et ses effets ne sont en général pas létaux pour la plante. Ainsi, il permet une mesure fine des degrés de résistance de la plante hôte en fonction des traitements appliqués. [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Un exemple de l'usage de Hyaloperonospora parasitica dans la recherche scientifique : Iavicoli A., Boutet E., Buchala A., Metraux J.-P. (2003). Induced systemic resistance in Arabidopsis thaliana in response to root inoculation with Pseudomonas fluorescens CHA0. Molecular Plant Microbe Interactions. 16(10):851-8.