Hyakumantō Darani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Exemplaire d'une des « Un million de pagodes »

Le Hyakumantō Darani (百万塔陀羅尼?), littéralement « Un million de pagodes et prières dhāranī », est une célèbre gravure sur bois imprimée au Japon en l'an 764, considérée comme le premier texte imprimé par des moyens mécaniques dans ce pays.

Les livres imprimés par gravure sur bois en provenance des temples chinois bouddhistes se trouvent au Japon dès le VIIIe siècle. En 764, l'impératrice Shōtoku (718-770) commande un million de petites pagodes en bois, chacune contenant un petit parchemin (généralement 6 x 45 cm) imprimé avec un texte bouddhique, le Hyakumantō Darani. Celles-ci sont distribuées aux temples dans tout le pays en action de grâce pour la répression de la rébellion d'Emi de 764. Ce sont les premiers exemples d'estampes japonaises (ukiyo-e) connus et documentés. Plusieurs copies existent encore, (voir lien ci-dessous).

L'impression, achevée vers 770, coûte une somme tellement énorme que la technique d'impression ne se développe pas et la production et la distribution de livres continuent à être fortement tributaires des copies manuscrites.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]