Hyades (astronomie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hyades.

Hyades

Données d'observation
Époque J2000.0
Type d'objet Amas ouvert
Ascension droite (α) 4h 26.9m
Déclinaison (δ) +15° 52'
Distance 151 a.l (∼46,3 pc)
Magnitude apparente (V) +0,5
Dimensions apparentes 330 minutes d'arc
Constellation Taureau
Découverte
Désignations Melotte 25 ou Collinder 50
Les Hyades.

Les Hyades, est l'amas ouvert le plus proche du Système solaire et l'un des mieux étudiés. L'amas est distant de 151 années-lumière de nous. Il est constitué de 300 à 400 étoiles partageant des caractéristiques commune telles que l'âge et la composition chimique. Les quatre membres les plus brillants de l'amas sont toutes des géantes rouges qui ont commencé leur vie sur la séquence principale en tant qu'étoiles de classe spectrale A. Elles se nomment selon la designation de Bayer Gamma, Delta, Epsilon, et Theta Tauri. Elles forment un astérisme en forme de « V » représentant la tête de la constellation du Taureau et couvrant quatre degrés. Aldébaran, l'étoile la plus brillante du Taureau, fait partie de cet astérisme, il représente l'œil du Taureau. Mais curieusement Aldébaran ne fait pas partie de l'amas. Aldébaran est en effet situé deux fois plus près de nous que l'amas. Cet amas est un des rares qu'il est préférable d'observer aux jumelles plutôt qu'au télescope, compte tenu de sa surface.

Les données recueillies par le satellite Hipparcos dans les années 1990 ont permis d'établir un certain nombre de paramètres fondamentaux de l'amas. Le centre de l'amas, qui abrite la plus forte concentration d'étoiles, a un rayon de 17,6 années-lumière et le rayon total de l'amas est de 65 années-lumière. Cependant un tiers des membres confirmés de cet amas se situent dans un halo s'étendant bien au-delà de cette frontière et sont sans doute sur le point d'échapper à la force de gravité de cet amas.

L'amas des Hyades et l'amas plus grand et plus distant de la Crèche, appelé également M44 dans le catalogue Messier, présentent des caractéristiques communes. Ils ont notamment le même âge, le même mouvement propre et la même métallicité. Par ailleurs il est possible de reconstituer leur trajectoire par le passé. Il s'avère que ces deux amas proviennent de la même région de la galaxie et ont donc une origine commune.

Les étoiles de l'amas des Hyades sont plus riches en éléments lourds que le soleil et les étoiles ordinaires situées dans son voisinage.

Origine du Nom[modifier | modifier le code]

L'amas tire son nom des Hyades de la mythologie grecque, les nymphes de la pluie. Selon le mythe le plus répandu, elles furent les nourrices de Zeus, qui les transporta au ciel par la suite pour les protéger de la jalousie d'Héra.

Morphologie et évolution[modifier | modifier le code]

Carte de l'amas des Hyades.

La plupart des amas ouverts ont une durée de vie relativement brève de l'ordre de quelques dizaines de millions d'années car les étoiles qu'ils abritent se sont formées à la suite de la contraction d'un nuage de gaz et de poussières et ces étoiles se dispersent avec le temps sous l'action des forces de marée si bien qu'elles finissent par ne plus être liées les unes aux autres par la gravitation. Pour décrire ce processus de dislocation de l'amas on emploie le terme évaporation en astronomie. Seule les amas ouverts les plus massifs, situées à de grandes distances du centre galactique, peuvent survivre sur des périodes de temps plus longues. Ainsi au moment de sa formation l'amas des Hyades contenait probablement un plus grand nombre d'étoiles qu'aujourd'hui. Des estimations donnent une masse comprise entre 800 et 1 600 masses solaires à sa naissance.

L'amas des Hyades est déficitaire en étoiles très chaudes de type O et B ainsi qu'en étoiles de faible masse et en naines brunes. Avec un âge estimé à 625 millions d'années les étoiles les plus massives ont quitté la séquence principale et occupent aujourd'hui d'autres stades de l'évolution stellaire. Le cœur de l'amas abrite 8 naines blanches, correspondant à la population originelle d'étoiles de l'amas de type spectral B (avec une masse de l'ordre de 3 M☉ chacune) arrivées à l'étape ultime de leur vie. L'amas abrite également 4 géantes rouges. Il s'agit d'étoiles dont le type spectral était A lorsqu'elles appartenaient à la séquence principale. Elles ont une masse respective de l'ordre de 2,5 M☉. Il abrite une étoile géante blanche de type spectral A7 III, l'étoile Theta2 Tauri, la compagne de l'une des quatre géantes rouges.

Les autres étoiles de l'amas appartiennent toutes à la séquence principale. On dénombre parmi elles au moins 21 étoiles de type spectral A, environ 65 étoiles de type F et environ 50 de type G. Quant aux étoiles naines de faible masse, leur nombre semble faible si on compare leur distribution dans l'amas des Hyades à leur distribution dans le voisinage du soleil. On ne dénombre en effet à ce jour dans les Hyades que 48 étoiles de type K, une douzaine d'étoiles de type M0-M2, et très peu d'étoiles de type M3-M9. Dans un rayon de 10 parsecs autour du Système solaire on dénombre par contre au moins 239 étoiles naines de type M, constituant environ 76 % du total des étoiles situées dans son voisinage.

Douze naines brunes à ce jour sont également considérées comme des membres de l'amas.

L'observation de la distribution des différents types d'étoiles dans l'amas révèle aussi qu'il a connu un phénomène de ségrégation de masse. Le centre de l'amas ne contient en effet que des systèmes stellaires dont la masse est égale ou supérieure à 1,0 M☉, à l'exception des naines blanches.

Membres les plus importants[modifier | modifier le code]

Nom traditionnel Désignation Magnitude apparente Dist(al) Type spectral Notes
Phaesyla θ2 Tau 3,41 149 A7III variable de type δ Sct
Ain ε Tau 3,54 155 G9.5III une exoplanète possible
Hyadum I γ Tau 3,65 154 K0III
Hyadum II δ1 Tau 3,76 153 K0III
Phaeo θ1 Tau 3,85 158 K0IIIb
κ1 Tau 4,21 153 A7IV-V système sextuple
90 Tau 4,27 150 A6V
υ Tau 4,28 155 A8Vn variable de type δ Sct
Cleeia 68 Tau 4,30 148 A2IV variable de type α2 CVn
ι Tau 4,62 163 A7V
ρ Tau 4,65 152 A8V variable de type δ Sct
σ2 Tau 4,67 159 A5Vn

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]