Hussein de Saragosse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hussein de Saragosse (dans les sources arabes Al Hossain ibn Yahia al Ansari ibn Saad al Obadi), wali (gouverneur) de Saragosse, qui est maintenant la province espagnole d'Aragon, de 774 à 781.

Evenements durant le gouvernorat de Hussein[modifier | modifier le code]

En 774, Hussein a comploté avec l'aristocratie yéménite contre l'émir, en proclamant la primauté du califat abbasside en Hispanie. En réponse, l'émir a envoyé le général Abd al-Melek bin Umar, qui a obtenu l'allégeance d'Abou Taur de Huesca et du wali de Tudela, mais qui a été rejeté à Saragosse.

En 777, le wali de Barcelone, Sulayman al-Arabi (Suleiman bin Ioctan al-Quelbi dans les sources arabes) a offert sa propre allégeance et celle de Hussein à Charlemagne, à Paderborn. Mais quand, en 778, Charlemagne arriva à Saragosse, Hussein renia toute promesse. Comme Charlemagne ne pouvait pas prendre la ville, il se retira après un mois, qui a ensuite conduit à la bataille de Roncevaux. En 780, Hussein a fait tuer Sulayman al-Arabi après son retour à Saragosse.

En 781, l'émir Abd al-Rahman Ier, envoya le général Tsalaba ben Obaid pour reprendre Saragosse pour le califat. Après un long siège, Hussein a convenu d'une trêve. Son fils, Said bin Hussein, a été donné à l'émir en otage.