Hung-gar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Hung-gar (en cantonais) ou Hongjia (en mandarin) est un art martial chinois (un style de wushu gong fu). Hung-gar (洪家) signifie « famille Hong ». En effet, son fondateur légendaire est Hong Xiguan.

Il appartient au wushu gong fu du sud de la Chine. Il est originaire de la province du Guangdong. Il est mentionné dans des textes chinois vers la fin du XVIIIe siècle.

photo de Huang Feihong en buste
Huang Feihong (1847-1924)

C'est l'un des styles de wushu du sud de la Chine les plus pratiqués aujourd'hui de par le monde. Il est surtout connu pour ses positions basses et stables, ses attaques puissantes principalement développées avec les membres supérieurs, de nombreux blocages et aussi le travail de l'énergie interne.

Le Hung-gar est souvent appelé « style du tigre et de la grue », bien que le style reprenne des postures imitant les cinq animaux classiques du Shaolin quan : le dragon, le tigre, la grue, le léopard et le serpent. Le Hung-gar compte quatre taolu (« formes imaginaires de combat ») principaux (classiques) : la boxe du tigre embusquée, la boxe du poing mixte du tigre et de la grue, la boxe des cinq animaux et des cinq éléments et la boxe (interne) du fil de fer.

Parmi les grands du Hung-gar, on peut citer Huang Feihong mort en 1924 et Lin Shirong mort en 1933.

Il ne faut pas confondre le Hung-gar avec une d'autres boxes chinoises du Sud qui, de la même manière que le Hung-gar, mélange style de la grue et style d'un autre animal : mo-gar (grue et serpent), hop-gar (grue et singe).

Quelques figures du hung-gar[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]