Humberto Fernández Morán

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morán.
Humberto Fernández Morán

Humberto Fernández Morán, né à Maracaibo (Venezuela) le 18 février 1924 et mort à Stockholm (Suède) le 17 mars 1999, est un médecin qui travailla dans le secteur de la micrographie électronique en se spécialisant dans la neurologie et la neuropathologie.

Il est le fondateur de l’IVIC (Instituto Venezolano de Investigaciones Científicas) et le créateur de la carrière universitaire de biophysique de l'UCV (Université centrale du Venezuela). Il est ministre du gouvernement du général Marcos Pérez Jiménez mais, après un coup d'État orchestré par les États-Unis et les révolutionnaires vénézuéliens, il est expulsé du Venezuela.

Humberto Fernandez Moran a inventé le « bistouri diamant », employé mondialement pour des coupes ultra-fines de tissus biologiques, ainsi que l'« ultra microtome » utilisé pour des coupes minces de tissus, devenant ainsi le premier Vénézuélien et le seul Latino-Américain à recevoir la médaille John Scott, à Philadelphie. Il a aussi été le chercheur principal du projet Apollo de la NASA. Il fut professeur dans les universités de Harvard et de Chicago, au Massachusetts Institute of Technology, à l'université George Washington et à l'Université de Stockholm.

Aux États-Unis, on lui proposa le prix Nobel, qu’il rejeta, faute de vouloir prendre la nationalité nord-américaine [réf. nécessaire].

Il s'intéressait au sanskrit, de par l'intérêt qu'y portaient Tesla et Oppenheimer.

Il mourut en Suède, et son dernier vœu, être enterré dans son pays natal, fut exaucé après nombre de périples administratifs.

Inventions[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]