Huitième gouvernement de Croatie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
VIIIe gouvernement de Croatie
Osma Vlada Republike Hrvatskee
Régime République de Croatie
Président de la République Stjepan Mesić
Premier ministre Ivica Račan
Début 30 juillet 2002
Fin 23 décembre 2003
Durée &0000000000000001.0000001 an, &0000000000000146.000000146 jours
Coalition SDP-HSS-Libra-HNS-LS
Diète
73 / 151
Chronologie
Gouvernement précédent VIIe
Gouvernement suivant IXe

Le huitième gouvernement de Croatie (Osma Vlada Republike Hrvatske) est le gouvernement de la République de Croatie entre le 30 juillet 2002 et le 23 décembre 2003, durant la quatrième législature de la Diète.

Majorité et historique[modifier | modifier le code]

Dirigé par le Premier ministre social-démocrate sortant Ivica Račan, ce gouvernement est constitué du Parti social-démocrate de Croatie (SDP), du Parti paysan croate (HSS), du Parti des libéraux-démocrates (Libra), du Parti populaire croate (HNS) et du Parti libéral (LS), qui disposent ensemble de 73 députés sur 151, soit 48,3 % des sièges de la Diète. Il bénéficie du soutien, sans participation, de l'Alliance de Primorje-Gorski Kotar (PGS), du Parti croate de Slavonie-Baranja (SBHS) et des représentants des minorités, qui réunissent ensemble 7 députés.

Il a été formé à la suite de la rupture de la coalition au pouvoir et succède au septième gouvernement de Croatie, également dirigé par Ivica Račan. En juillet 2002, le Parti social-libéral croate (HSLS) et la Diète démocratique istrienne (IDS) décident de se retirer de l'alliance au pouvoir. Cela conduit à la dissidence de neuf députés du HSLS qui fondent le Parti des libéraux-démocrates. Avec de tels changements dans sa majorité, le Premier ministre est alors contraint de constituer une équipe nouvelle.

Lors des élections législatives du 23 novembre 2003, le SDP, Libra et le LS forment une coalition électorale avec l'IDS, tandis que le HNS constitue sa propre alliance avec le PGS et le SBHS et que le HSS fait cavalier seul. Réunis, ils disposent, à la suite du scrutin, de 64 sièges, soit deux de moins que la seule Union démocratique croate (HDZ). Son président, Ivo Sanader, parvient à s'assurer de la participation du Centre démocratique (DC), du soutien du HSS, du Parti croate des retraités (HSU), du HSLS et des représentants des minorités. Fort d'une majorité parlementaire de 89 mandats sur 151, il constitue alors le neuvième gouvernement de Croatie.

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale (30 juillet 2002)[modifier | modifier le code]

  • Les nouveaux ministres sont indiqués en gras, ceux ayant changé d'attributions en italique.
Portefeuille Nom Parti
Premier ministre Ivica Račan SDP
Vice-Premier ministre Goran Granić Libra
Vice-Premier ministre Ante Simonić HSS
Vice-Premier ministre Slavko Linić SDP
Vice-Premier ministre
Ministre de la Défense
Željka Antunović SDP
Ministre des Finances Mato Crkvenac SDP
Ministre de l'Économie Ljubo Jurčić SDP
Ministre des Anciens combattants Ivica Pančić SDP
Ministre de la Culture Antun Vujić SDP
Ministre de l'Agriculture et des Forêts Božidar Pankretić HSS
Ministre de la Mer, des Transports et des Communications Roland Žuvanić Libra
Ministre de l'Éducation et des Sports Vladimir Strugar HSS
Ministre du Travail et du Bien-être social Davorko Vidović SDP
Ministre de l'Intérieur Šime Lučin SDP
Ministre des Affaires étrangères Tonino Picula SDP
Ministre de l'Intégration européenne Neven Mimica SDP
Ministre des Travaux publics, de la Reconstruction et de la Construction Radimir Čačić HNS
Ministre de l'Artisanat et des Petites et moyennes entreprises Željko Pecek HSS
Ministre de la Protection de l'environnement et de l'Aménagement du territoire Božo Kovačević (jusqu'au 18/07/2003) Libra
Ivo Banac LS
Ministre de la Santé Andro Vlahušić HNS
Ministre de la Science et de la Technologie Gvozden Flego SDP
Ministre de la Justice, de l'Administration publique et des Affaires locales Ingrid Antičević-Marinović SDP
Ministre du Tourisme Pave Župan-Rusković SDP
Ministre sans portefeuille Gordana Sobol SDP

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]