Huisne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Huisne (homonymie).
l'Huisne
Pont des Vendéens, au Mans.
Pont des Vendéens, au Mans.
Caractéristiques
Longueur 164,3 km
Bassin 2 404 km2
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen 13,1 m3/s (Montfort-le-Gesnois)
Régime pluvial océanique
Cours
Source la Chopchère
· Localisation La Perrière
· Altitude 180 m
· Coordonnées 48° 24′ 43″ N 0° 27′ 30″ E / 48.412, 0.4583 (Source - l'Huisne)  
Confluence la Sarthe
· Localisation Le Mans
· Altitude 43 m
· Coordonnées 47° 59′ 27″ N 0° 10′ 46″ E / 47.9909, 0.1795 (Confluence - l'Huisne)  
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Villette, Commeauche, Corbionne, Cloche, Rhone, Dué, Narais
· Rive droite Erre, Même, Chéronne, Vive Parence
Pays traversés Drapeau de la France France
Régions traversées Basse-Normandie, Centre, Pays de la Loire
Principales villes Rémalard, Nogent-le-Rotrou, Le Theil La Ferté-Bernard, Connerré, Montfort-le-Gesnois, Champagné, Le Mans

Sources : Géoportail, Sandre

L'Huisne est une rivière du nord-ouest de la France. C'est un affluent de la Sarthe en rive gauche, donc un sous-affluent de la Loire par la Sarthe, puis par la Maine.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

L'Huisne prend sa source dans les hauteurs du Perche, à La Perrière (département de l'Orne). Après un cours de 161 km, elle conflue avec la Sarthe au Mans.

La rivière suit d'abord une pente en direction du sud-est, tourne à angle droit à Nogent-le-Rotrou pour filer, vers le sud-ouest, le long de la grande faille du Perche.

Son bassin de 2 404 km2 s'étend dans le calcaire crétacé recouvert d'argile à silex, parfois troué d'affleurements jurassiques. Des côtes modestes, des précipitations modérées expliquent un débit bien faible ( 15 m³/s au Mans) avec un étiage d'été soutenu et des crues hivernales, parfois fortes, en aval[réf. souhaitée].

Principales localités traversées[modifier | modifier le code]

L'Huisne baigne notamment les villes et bourgs suivants (d'amont en aval) :

Bien que n'arrosant pas la ville, l'Huisne avait donné son nom révolutionnaire à Mortagne-au-Perche : Mortagne-sur-Huisne.

Affluents[modifier | modifier le code]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Débits de l'Huisne à Montfort-le-Gesnois[modifier | modifier le code]

Le débit de l'Huisne a été observé sur une période de 26 ans (1983-2008), à Montfort-le-Gesnois, localité du département de la Sarthe, située à une vingtaine de kilomètres en amont de la ville du Mans donc du confluent avec la Sarthe[1]. À cet endroit le bassin versant de la rivière est de 1 890 km² (sur un total de 2 385). Les chiffres suivants excluent notamment ceux de la Parence et du Narais.

Le module de la rivière à Montfort-le-Gesnois est de 13,1 m³ par seconde.

L'Huisne présente les fluctuations saisonnières de débit peu importantes et typiques des rivières du bassin ligérien nord-occidental, avec des hautes eaux d'hiver portant le débit mensuel moyen à un niveau situé entre 15,1 et 22,9 m³ par seconde, de décembre à avril inclus (maximum en janvier), et des basses eaux d'été de mi-juin à octobre, avec une baisse du débit moyen mensuel allant jusque 6,80 m³ au mois d'août, ce qui reste assez abondant.

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Montfort-le-Gesnois -
(données calculées sur 26 ans)

Le VCN3 peut chuter jusque 3,7 m³, en cas de période quinquennale sèche, ce qui reste très confortable.

D'autre part les crues peuvent être assez importantes. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 73 et 100 m³ par seconde. Le QIX 10 est de 120 m³ par seconde, le QIX 20 vaut 140 m³ par seconde tandis que le QIX 50 se monte à 170 m³.

Le débit instantané maximal enregistré a été de 178 m³ par seconde le 24 janvier 1995, tandis que la valeur journalière maximale était de 156 m³ par seconde le même jour. En comparant ces chiffres aux valeurs des différents QIX de la rivière, il apparaît que ces crues étaient d'ordre cinquantennal et donc assez exceptionnelles.

La lame d'eau écoulée dans le bassin de l'Huisne est de 219 millimètres annuellement, ce qui est moyennement abondant dans le contexte du bassin ligérien. C'est certes nettement inférieur à la moyenne d'ensemble de la France (330 millimètres), ainsi qu'à celle de l'ensemble du bassin versant de la Loire (244 millimètres), mais supérieur au bassin de la Sarthe (201 millimètres) et surtout du Loir voisin (129 millimètres). Le débit spécifique (ou Qsp) atteint 6,9 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Débits des cours d'eau du bassin de l'Huisne[modifier | modifier le code]

Nom Localité Débits en m³ par seconde Côte
max(m)
Max.
instant.
Max.
journ.
Lame
d'eau
(mm)
Surface
(km²)
Module VCN3
(étiage)
QIX 2 QIX 5 QIX 10 QIX 20 QIX 50
Huisne Nogent-le-Rotrou 6,26 2,300 42 58 69 79 93 2,45 107 86,3 239 827
Rhone Nogent-le-Rotrou 0,55 0,170 4,3 6,2 7,5 8,7 10 1,90 12 6,4 221 78
Même Ferté-Bernard 1,15 0,230 - - - - - 6,12 14,5 9,95 208 175
Huisne Cherré 12,40 3,300 62 75 84 93 - 2,61 86,6 85,3 277 1 420
Huisne Montfort-le-Gesnois 13,00 3,700 71 100 120 140 170 3,04 178 156 218 1 890
Narais Saint-Mars-la-Brière 0,931 0,220 4,1 6,1 7,4 8,6 10 1,38 10,4 8,12 176 167
Parence Yvré-l'Évêque 0,929 0,048 6,9 10 12 14 17 2,71 13,5 13,3 159 185
Huisne Le Mans 15,50 2 385

Faune piscicole[modifier | modifier le code]

L'Huisne héberge une population exceptionnelle d'ombres. Ces derniers, introduits dans les années 1970, ont également colonisé la Cloche, petit affluent de l'Huisne qui se jette dans celle-ci à Nogent-le-Rotrou [2].

Patrimoine - Curiosités - Tourisme[modifier | modifier le code]

Cathédrale Saint-Julien du Mans : l'intérieur du chœur

Comme l'ensemble du bassin de la Sarthe, la vallée de l'Huisne possède un patrimoine extrêmement riche, tant du point de vue naturel que du point de vue architectural. La liste suivante est seulement exemplative.

  • La Perrière : Château de Monthimer du XVe siècle, grosse tour à mâchicoulis et portail de début du XVIe (inscrit Monument Historique). Manoir de Soizay du XVIe (inscrit Monument Historique). Demeure dite du Logis de l'Évêque des XVe et XVIe siècles (inscrit Monument Historique). Atelier de broderie sur filet. Musée de la Mode d'Antan. Village : Site Inscrit.
  • La Ferté-Bernard, surnommée la Venise de l'ouest, parce que sillonnée de bras de cours d'eau appartenant à l'Huisne et à la Même. Vieille ville avec ruelles pittoresques et canaux (Site Inscrit). Vestiges château fort et enceinte (inscrit Monument Historique) avec logis du XVe siècle. Porte Saint-Julien du XVe (Monument Historique). Halles des XVe et XVIe siècles (inscrit Monument Historique). Vieilles maisons à colombage des XVe et XVIe siècles (inscrit Monument Historique). Superbe église Notre-Dame-des-Marais gothique et Renaissance (Monument Historique), avec bas-reliefs et statues, orgue du XVIe siècle, très beaux vitraux des XVe et XVIe siècles. Station verte et Ville fleurie. Visite en petit train, promenades en barques électriques sur canaux. Base de loisir de 55 hectares. Plan d'eau : baignades, nautisme, canoë-kayak, pêche. Centre équestre, et bien d'autres choses encore.
Articles détaillés : Le Mans et Cathédrale Saint-Julien du Mans.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références