Huile essentielle d'eucalyptus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’huile essentielle d'eucalyptus (Eucalyptus globulus et Eucalyptus radié) est une huile connue pour ses propriétés expectorantes dues à l'eucalyptol qu'elle contient. Elle est également décongestionnante des muqueuses bronchiques et s'utilise en diffusion, inhalation, ou en friction ; elle ne s'utilise généralement pas par voie orale.

Propriétés[modifier | modifier le code]

L'huile essentielle d’eucalyptus est une huile claire, de couleur jaune pâle, forte avec une odeur fraîche et très caractéristique.

Propriétés thérapeutiques[modifier | modifier le code]

L'huile essentielle d’eucalyptus radié a pour propriétés thérapeutiques d’être analgésique, anti-bactérienne, anti-inflammatoire, anti-névralgique, anti-rhumatismale, antiseptique, antispasmodique, antivirale, astringente, cicatrisante, et décongestionnante pulmonaire[1],[2] ; mélangée à l'essence de Citronnelle de Java, en diffusion, elle est déodorante et éloigne les mouches et les moustiques ; elle est aussi expectorante et stimulante immunitaire.

Origine[modifier | modifier le code]

Il existe à travers le monde près de trois cents espèces d'arbre d'eucalyptus, avec des feuilles longues et fines de couleur bleu-vert, avec des fleurs d'un joli blanc crème. En grec ancien, le préfixe eu- signifie « bien » et kalypto veut dire « couvrir », à cause de la membrane qui couvre le bouton floral.

Les Aborigènes d'Australie appellent l'eucalyptus radié le « kino » et utilisent leurs feuilles pour couvrir les blessures graves[3]. L'huile essentielle d'eucalyptus a été importée en Europe vers la fin du XVIIIe siècle en Angleterre avec comme appellation « menthe de Sydney ».

Extraction[modifier | modifier le code]

L'huile essentielle d'eucalyptus est extraite des feuilles fraîches ou bien séchées par distillation (entraînement à la vapeur).

Dangers[modifier | modifier le code]

L'huile essentielle d’eucalyptus globulus est déconseillée aux personnes qui souffrent d'asthme et chez les enfants avant six ans. Une utilisation trop prolongée de cette huile essentielle peut provoquer des maux de tête. Elle peut être toxique à des doses faibles[4].

La dose létale probable de cette essence pure se situe dans une fourchette de 0,05 ml (soit à partir d'une demi cuillerée à café pour une personne de 50 kg) à 0,5 ml/kg de masse corporelle[5]. Des empoisonnements violents chez des enfants ont eu lieu après ingestion de 4 à 5 ml d'huile essentielle d’eucalyptus globulus [6].

Utilisations[modifier | modifier le code]

L'huile essentielle d'eucalyptus a un effet refroidissant et désodorisant sur le corps. Pour les voies respiratoires, elle aide à soulager la toux grasse, les infections de la gorge et la sinusite. Elle apaise l'inflammation, agit comme mucolytique et soulage le rhume.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « What is fragrance oil? », sur wisegeek.com (consulté le 19 mai 2014)
  2. Docteur Jean-Pierre Willem 2002, p. 138.
  3. Docteur Jean-Pierre Willem 2002, p. 139.
  4. Docteur Jean-Pierre Willem 2002, p. 137.
  5. R.C. Hindle, « Eucalyptus oil ingestion », New Zealand Medical Journal,‎ , p. 185–186.
  6. WE Foggie, « Eucalyptus Oil Poisoning », British Medical Journal, vol. 1, no 2616,‎ , p. 359–360. (PMID 20765463, PMCID 2332914, DOI 10.1136/bmj.1.2616.359)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]