Huile d'œuf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un jaune intact entouré par du blanc d'œuf
EYOVA bottle.jpg

L’huile d’œufs (n° CAS 8001-17-0) (INCI : huile d’œufs, OLEOVA, EYOVA), est dérivée du jaune d'œufs de poules constitués principalement de triglycérides avec des traces de lécithine et est généralement libre de protéines d'œuf. Par conséquent, elle peut souvent être utilisée facilement par des gens qui sont allergiques aux œufs, en particulier pour des applications comme les soins de cheveux et la peau.

Production[modifier | modifier le code]

L'huile est traditionnellement extraite du jaune, par un processus assez simple[1]par lequel cinquante œufs donnent environ cinq onces d'huile[2]. Les méthodes modernes de production comprennent l'extraction liquide-liquide[3] et d'extraction fluide supercritique[4].

Composition[modifier | modifier le code]

L'acide gras composant l'huile d’œufs est riche en acides gras polyinsaturés comme l'oméga-3 acide docosahexanoïque, l'oméga-6 acide arachidonique et ressemble au profil d'acides gras du lait humain.

Analyse[modifier | modifier le code]

Apparence liquide jaune flou
Cohérence Liquide visqueux/Semi-solide à 25 °C.
Odeur Légère odeur caractéristique d'œuf
Indice de réfraction 1.46 - 1.48
Densité 0.90 – 0.95
Colour Index 11 Max.
Indice d'acide < 5.0 (mg KOH/g)
Indice d'iode > 60

Complete profil des acides gras[modifier | modifier le code]

Acide oléique 37,5 %
Acide palmitique 35,7 %
Acide linoléique 10,7 %
Acide palmitoléique 7,8 %
Acide stéarique 3,3 %
Acide tétradécanoïque 1,1 %
Acide docosahexaénoïque 0,5 %
Acide Myristoleic 0,4 %
Acide Heptadecanoic 0,3 %
Acide arachidonique 0,2 %
Acide eicosanoïque 0,2 %
Acide linolénique 0,1 %
Pentadecanoic acid 0,1 %

Utilisation[modifier | modifier le code]

Cosmétiques[modifier | modifier le code]

Le jaune d'œuf a été utilisé dans les cosmétiques traditionnels depuis le XIe siècle dans les cultures juive, grecque, arabe et latine[5].

Soins de la peau[modifier | modifier le code]

L'huile d’œufs peut être utilisée comme un excipient / support dans une variété de préparations cosmétiques comme les crèmes, onguents, produits pare-soleil ou des lotions où il agit comme un émollient, hydratant, antioxydant, activateur de pénétration, revitalisant pour la peau et bactérien anti-occlusif[6].

Elle apporte également des propriétés de texture, de lubrification et anti-friction de crèmes et de lotions pour la peau[7]. Comme un agent occlusif, il protège contre la déshydratation sans déranger les pores et s'intègre facilement dans les préparations topiques, car il constitue l'huile stable dans les émulsions d'eau.

Soins des cheveux[modifier | modifier le code]

Dans la médecine traditionnelle indienne[8], japonaise, Unani [9]et chinoise[10], l'huile d'œuf a été traditionnellement utilisée comme un traitement pour le soin des cheveux.

Cette huile est vraiment efficace pour le soin des cheveux, car elle nourrit le cuir chevelu, favorise la croissance de nouveaux cheveux, réduit la chute des cheveux et retarde le vieillissement prématuré. Elle améliore également la texture des cheveux plus épais ce qui en fait, réduit les pellicules et prévient les pointes fourchues ou dommages dus à la coloration chimique.

Médicaments[modifier | modifier le code]

Brûlures[modifier | modifier le code]

L'huile d'œufs est un produit émollient, et peut être utilisée à l'extérieur sur brûlures[11], où il réduit la douleur et favorise la ré-epithilisation tout en minimisant les cicatrices[12]. Il a été utilisé efficacement contre les brûlures dans l’Éthiopie rurale[13].

La gale[modifier | modifier le code]

Pour le traitement de la gale en Espagne, l'huile de jaune d’œuf a été utilisée avec de l'huile de ricin et de roses[14], dans l'ancienne Andalousie.

Plaies[modifier | modifier le code]

L'huile d’œufs a été utilisé dans le traitement des plaies et les blessures. Ambroise Paré a utilisé une solution de jaune d’œuf, d'huile de roses, et de térébenthine pour les blessures de guerre, une vieille méthode que les Romains avaient découvert 1 000 ans avant lui. Il a publié son premier livre « Méthode de traiter les plaies faites par les arquebuts et autres bastons à feu, et celles qui sont faites par la poudre à canon » en 1545.

La nutrition infantile[modifier | modifier le code]

Elle peut être une source précieuse d'acides gras polyinsaturés, comme acide docosahexaénoïque et acide arachidonique en matière de nutrition infantile[15] ou en combinaison avec de l'huile de poisson pour la production de préparations pour nourrissons[16]. Il est également une source connue de vitamine D[17].

Voir également[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. United States Patent no. 4219585
  2. Gray, F.S. (1821) A supplement to the pharmacopoeia: being a treatise on pharmacology in general. p.227. Thomas and George Underwood. Retrieved October 2011
  3. M. W. Warren, H. G. Brown and D. R. Davis: Solvent extraction of lipid components from egg yolk solids [1]
  4. Jerry W. King, Gary R. List: Supercritical fluid technology in oil and lipid chemistry [2]
  5. P. Cavallo, M. C. Proto1, C. Patruno: International Journal of Cosmetic Science: The first cosmetic treatise of history - A female point of view
  6. Halldor Thormar: Lipids and Essential Oils as Antimicrobial Agents
  7. United States Patent US4364930
  8. H. Panda: Handbook On Ayurvedic Medicines With Formulae, Processes And Their Uses [3]
  9. S. Suresh Babu: Homemade Herbal Cosmetics
  10. Zhong Ying Zhou, Hui De Jin: Clinical manual of Chinese herbal medicine and acupuncture [4]
  11. Iranian Red Cresent Medical Journal: The Effect of Egg Yolk Oil in the Healing of Third Degree Burn Wound in Rats
  12. United States Patent US4219544 p.2. Retrieved October 2011.
  13. The Epidemiology of Burns in Rural Ethiopia: The Effect of Egg Yolk in the Healing of Burn Wounds in Humans
  14. El Tratamiento De Las Enfermedades Infecciosas en Al-Andalus
  15. full.pdf American Journal of Clinical Nutrition
  16. des États-Unis en matière de brevets US4670285
  17. Dr. M. P. Sinha Csir-Ugc Net/jrf/slet General Sciences [paper-I (part-A)[5]