Huguette Tourangeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Huguette Tourangeau

Description de cette image, également commentée ci-après

En 1970

Nom de naissance Huguette Tourangeau
Naissance 12 août 1940
Montréal
Nationalité Canada Canadienne
Profession chanteuse d'opéra

Huguette Tourangeau est une chanteuse d'opéra mezzo-soprano québécoise née à Montréal, le . Elle est l'épouse de Barry Thompson.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle entra en 1958 au Conservatoire de musique de Montréal où elle étudia le chant avec Ruzena Herlinger, le répertoire avec Otto-Werner Mueller et la déclamation avec Roy Royal. En 1962, elle fut soliste dans les Vespro della Beata Vergine de Monteverdi aux Festivals de Montréal. En 1964, elle débuta dans le rôle de Mercédès dans Carmen, sous la direction de Zubin Mehta qui l'incita à participer aux auditions régionales du Metropolitan Opera. Elle se classa l'une des cinq finalistes sur 5000 candidats, obtenant un prix de 2000 $ de la Fisher Foundation et un contrat avec la compagnie de tournée du Metropolitan (1964-65). Durant l'été de 1964, elle chanta Cherubino au Festival de Stratford, sous la direction de Richard Bonynge, puis apparut en 1965-66 dans le rôle titre de Carmen dans 56 villes nord-amér. avec la troupe de tournée du Metropolitan avant de reprendre ce rôle au New York City Opera. Durant l'Expo 67, elle tint le rôle de Siébel de Faust. Elle allait par la suite chanter et enregistrer de nombreux rôles aux côtés de Joan Sutherland et Bonynge. On la retrouva à Seattle (Mallika dans Lakmé), à Londres (Urbain dans Les Huguenots) et à San Francisco (Elisabetta dans Maria Stuarda, Adalgisa dans Norma et Orlofsky dans Die Fledermaus). À l'Opéra de Hambourg, elle remporta un vif succès dans le rôle titre de Giulio Cesare de Haendel (à l'origine pour castrato alto) puis dans Carmen. À l'automne de 1972, elle participa à des représentations de Lucrezia Borgia à Vancouver et à Edmonton. Le 28 novembre 1973, elle fit ses débuts au Metropolitan dans Nicklaus (Les Contes d'Hoffmann), le New York Times la qualifiant de « splendide ». La même année, elle chanta Bertarido dans Rodelinda de Haendel au Festival de Hollande. Tourangeau excella aussi dans l'opérette et a chanté deux saisons (1972, 1973) au Santa Fe Opera le rôle titre de la Grande Duchesse de Gérolstein. En juin 1974, elle participa avec Joan Sutherland à la saison inaugurale de l'Opéra de Sydney, Australie. Parmi ses autres rôles importants, citons Dorabella dans Così fan tutte avec le Metropolitan Opera et Arsace dans Semiramide au Vancouver Opera (1975), Rosina dans le Barbier de Séville à l'Edmonton Opera (1976), Carmen (16 représentations) au Sydney Opera (1977) et Elisabetta dans Maria Stuarda au Covent Garden (1977, ses débuts à cet endroit). En 1978, elle chanta Zerlina dans Don Giovanni au Metropolitan. En 1979, elle interpréta le rôle d'Orphée dans Orphée et Eurydice au Festival de Hollande et Carmen avec la Société lyrique d'Aubigny, au Grand Théâtre de Québec. Elle fut la première récipiendaire du prix du Conseil canadien de la musique décerné à l'artiste de l'année (1977). La voix de Tourangeau est flexible et peut s'adapter à toute la gamme d'œuvres du répertoire pour mezzo-soprano, à partir des envolées de la coloratura rossinienne jusqu'à la sonorité robuste requise pour les rôles de travesti de l'opéra allemand, en passant par le mezzo lyrique des héroïnes de l'opéra français. Elle enseigne le chant à Montréal depuis 1984. Son mari, Barry Thompson, fut gérant de la Vancouver Opera Assn (1975-78) et de l'Edmonton Opera Assn.

Huguette Tourangeau était nommée Membre du l'Ordre du Canada en juin 1997.


Elle a chanté sur de nombreuses scènes au Canada, aux États-Unis et en Europe. Elle a interprété les plus grands rôles et enregistré les plus beaux airs. Elle a su tout au long de sa carrière s'attirer les critiques les plus élogieuses.

Honneurs[modifier | modifier le code]