Hugues l'Abbé (fils de Charlemagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hugues l'Abbé.

Hugues l’Abbé (802-844), est un fils bâtard de Charlemagne, et de sa concubine Régina qui lui donna aussi un autre fils, Drogon (801-855), qui fut évêque de Metz.

Hugues fut abbé de nombreuses abbayes : Saint-Quentin (822-823), Lobbes (836), Saint-Bertin (836).

En 834, il devient archichancelier de Louis le Pieux son demi-frère.

Il est tué le 14 juin 844[1], au cours d'une bataille près d'Angoulême, bataille remportée par Pépin II d'Aquitaine contre une armée envoyée en renfort pour soutenir Charles II le Chauve qui assiégeait Toulouse[2],[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Georges Tessier, Diplomatique royale française, A. et J. Picard, (Paris),‎ 1962, p. 44
  2. Charles Mériaux, Gallia irradiata, 2006, p. 176
  3. Michel Dillange, Les comtes de Poitou, ducs d'Aquitaine : 778-1204, Mougon, Geste éd., coll. « Histoire »,‎ 1995, ill., couv. ill. en coul. ; 24 cm, 303 p. (ISBN 2-910919-09-9, ISSN 1269-9454, lien notice BnF?), p. 66-67 .