Hugues Sambin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Porte de l'ancien Parlement de Dijon.

Hugues Sambin, né à Gray vers 1520 et mort à Dijon en 1601, est un menuisier, ébéniste et sculpteur, ingénieur hydraulicien et architecte bourguignon et français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sambin travaille en 1544 à la décoration du château de Fontainebleau sous la direction du Primatice, et surtout avec le dessinateur Sebastiano Serlio. Après son retour à Dijon, Hugues Sambin est l'un des chef de file de l'art du mobilier bourguignon. Il crée des armoires comme des encyclopédies de l'architecture de son temps[pas clair].

Il est reçu maître menuisier à Dijon en 1548.

Il a notamment conçu la façade sur cour de l'ancien Hôtel de Ville de Besançon, actuel palais de justice de Besançon, et le palais de Justice à Dijon.

On lui attribue aussi l'armoire et la table des Gauthiot d'Ancier au musée du Temps de Besançon, et une armoire conservée au musée du Louvre[1]

En 1572, Sambin publie un traité : Œuvre de la diversité des termes dont on use en architecture. Il a influencé les peintres de Bourgogne et de Lorraine, voire d'Allemagne du Sud, ainsi que les architectes et décorateurs, à l'instar de Joseph Boillot.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Notice no 7583 », sur la base Atlas du musée du Louvre

Sur les autres projets Wikimedia :