Hugues Le Bars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hugues Le Bars est un musicien français né à Versailles (Yvelines) le 13 octobre 1950 et mort d'une longue maladie le 1er novembre 2014[1]. Il est le fils de Charles Le Bars, artiste-peintre et sculpteur. Au début des années 1970, il s'est installé au vert dans un petit village de l'Aisne (Jeancourt) où il possédait son propre studio. Son surnom d'alors était "Ch'Kinteu" (le chanteur, en picard). Il quitte la Picardie et vient habiter près de Montfort l'Amaury. Il réinstalle son studio non loin des lions et des girafes de la réserve africaine de Thoiry. Il y résidait depuis une vingtaine d'années avec sa compagne Marie et leurs enfants.

Auteur de plusieurs musiques de films, il a notamment collaboré avec Bertrand Blier pour son film Les Côtelettes. On lui doit aussi les musiques des films Saint-Jacques… La Mecque de Coline Serreau et Confessions d'un barjo de Jérôme Boivin et de la série télévisée Oggy et les Cafards.

Il a travaillé aussi à plusieurs ballets de Maurice Béjart et sur la mise en musique d'histoires pour enfants (Collection Père Castor, Flammarion).

Aimant insérer des voix dans ses compositions, il a notamment utilisé celles d'André Malraux, Maurice Béjart, Eugène Ionesco, Patrice Chéreau, Sonia Rykiel et Nathalie Rykiel.

En 2010, de retour du Japon d'où il ramène une valise pleines de sons et d'émotions, il conçoit Massay Massey[2].

Son nouvel Album Ettoo, inspiré par le Japon, sort en mars 2013.


Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Est-ce le mec
  • 1989 : 1789... ET NOUS (musique du ballet de Maurice Béjart)
  • 1991 : J'en ai marre
  • 1995 : Zinzin
  • 2001 : Musique pour Versailles
  • 2010 : Massay Massey
  • 2013 : Ettoo
  1. Hugues Le Bars : Poum Tchack de fin (France Culture)
  2. Massay Massey http://www.deezer.com/track/10106569

Liens externes[modifier | modifier le code]