Hugues Aycelin de Montaigut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hugues Aycelin Montaigut
Image illustrative de l'article Hugues Aycelin de Montaigut
Biographie
Décès 28 décembre 1297
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le pape Nicolas IV
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de Sainte-Sabine
Cardinal-évêque d'Ostie
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Maître du Sacré Palais
Doyen du Sacré Collège

Blason

Hugues Aycelin de Montaigut est le fils de Pierre Aycelin de Montaigut et de N. Flotte

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est un dominicain, docteur en théologie connu aussi sous le nom d’Hugues de Billom. Il fut préfet au couvent St Jacques à Paris (1282-1284). Il enseigna ensuite en Italie et en 1287 se trouva au monastère Sainte-Sabine de Rome qui fut choisi à la mort d’Honoré IV pour le conclave de l’élection du nouveau pape.

Il fut nommé cardinal avec le titre de cardinal-prêtre de Sainte-Sabine par Nicolas IV (1288-1292) et maître du sacré palais[1]. Le 12 août 1294, comme doyen du sacré collège, il sacra évêque Célestin V avant son intronisation comme pontife. Il fut alors nommé cardinal-évêque d'Ostie et de Velitre.

Il fonda l'Hôtel-Dieu de Billom et favorisa les écoles de cette ville.

Il mourut le 28 décembre 1297 et fut inhumé devant l’autel de la chapelle de Sainte-Sabine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maître du Sacré-palais : dominicain qui a pour mission de surveiller au point de vue de la foi, tout ce qui se publie ou s'imprime y compris au Vatican.

Liens externes[modifier | modifier le code]